Republier

Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.

The full article is available here as HTML.

Press Ctrl-C to copy

[LE CAP] Selon une étude réalisée en Zambie, une dose de vaccin oral fournit une protection efficace à court terme contre le choléra, en période d'épidémie.
 
Selon les chercheurs, en raison d'une pénurie de stocks de vaccins contre le choléra, à l'échelle mondiale, une épidémie à Lusaka, en Zambie, en février 2016, a rendu nécessaire la vaccination à dose unique.
 
Une campagne de vaccination orale d'urgence à dose unique a été mise en œuvre en avril 2016, autour de Lusaka, ciblant plus de 500.000 personnes dans les zones surpeuplées de la ville.
 
Francisco Luquero, co-auteur de l'étude et expert en maladies évitables à Epicentre, la branche de recherche de Médecins Sans Frontières (MSF) en France, affirme que des études ont déjà prouvé l'efficacité d'un vaccin oral à dose unique, mais ces études ont été réalisées dans des pays ayant récemment connu une épidémie de choléra.
 
L'épidémie de 2016 s'est produite alors que la Zambie n'avait pas signalé de cas de choléra en quatre ans.

“Nos résultats montrent que les personnes vaccinées peuvent être protégées contre le choléra quelques jours après avoir reçu une dose.”

Francisco Luquero, Médecins Sans Frontières (MSF)

 Entre le 25 avril 2016 et le 15 juin 2016, les chercheurs ont recruté 66 patients atteints de choléra et 330 personnes non-atteintes mais proches des patients, pour déterminer l'efficacité du vaccin anticholérique à dose unique.
 
Selon l'étude, publiée le mois dernier (8 février) dans le New England Journal of Medicine, l'efficacité de la vaccination par dose unique était d'environ 90%.
 
"Nos résultats montrent que les personnes vaccinées peuvent être protégées contre le choléra quelques jours après avoir reçu une dose, ce qui est important dans les épidémies parce que nous devons protéger les gens rapidement, affirme Francisco Luquero.
 
Les vaccins anticholériques oraux émergent comme un nouvel outil de lutte contre le choléra et ont été utilisés ces dernières années pour prévenir les épidémies dans les situations d'urgence complexes, réduire les épidémies de choléra ou réduire le fardeau dans les pays endémiques, mais à l'heure actuelle, il y a une pénurie à l'échelle mondiale, estime MSF.
 
L'épidémie de Lusaka a rapidement été contenue, après la mise en œuvre de la campagne de vaccination, limitant ainsi le nombre de cas recrutés, explique Francisco Luquero.
 
Le ministère de la Santé a offert un deuxième vaccin huit mois plus tard, en décembre 2016.
 
L'OMS estime qu'à l'échelle mondiale, le choléra infecte entre un et quatre millions de personnes par an, entraînant la mort de 21.000 à 143.000 personnes, les pays d'Afrique subsaharienne étant exposés à un risque accru.
 
"Ceci est une étude importante car elle suggère que le monde pourrait faire face aux défis de l'épidémie de choléra avec une seule dose", explique Roma Chilengi, directeur scientifique du Centre de recherche sur les maladies infectieuses en Zambie, ajoutant qu'un vaccin à dose unique est bon marché et pourrait aider les pays ayant des capacités financières limitées à contrôler la maladie.
 
Mais Roma Chilengi insiste sur le fait qu'il serait "utile d'être clair sur la durée potentielle de la protection offerte par la dose unique."
  
Cet article a été rédigé par le desk Afrique anglophone de SciDev.Net.

Références

Eva Ferreras et autres - Vaccin contre le choléra à dose unique en réponse à une épidémie en Zambie (New England Journal of Medicine, 8 février 2018)

Thèmes apparentés