Rapprocher la science et le développement

  • Comment le système du tutorat peut aider les femmes scientifiques

Shares

Selon Tineke Willemsen, psychologue social, le système du tutorat aide les femmes à bâtir leurs carrières scientifique, et aide la science à obtenir le meilleur des femmes.

Le tutorat est l'une des méthodes les plus efficaces de promotion de la carrière des femmes. Il est peu onéreux et relativement facile à mettre en œuvre. Il peut également être efficace dans presque toutes les circonstances étant donné qu'il n'est pas très différent d'un simple contact entre deux personnes. Tout le monde a quelque chose à offrir en tant que tuteur, et tout le monde peut bénéficier d'un tutorat.

En quelques mots, le tutorat est une relation dans laquelle un employé expérimenté accompagne un collègue moins expérimenté, en lui prodiguant des conseils sur la carrière et le développement personnel.

Quels avantages pour les femmes?

Les femmes font face à plus d'obstacles dans leurs carrières scientifiques que les hommes. Souvent, il est plus difficile pour les femmes d'accéder à une bonne éducation ; il existe en général peu de modèles féminins ; et il est plus difficile pour les femmes de recourir aux 'réseaux d'anciens' qui peuvent jouer un rôle essentiel dans les processus de recrutement.

Le soutien de tuteurs peut aider les femmes à surmonter ces obstacles. En cette époque où la technologie et la science sont au centre des stratégies de développement, il est non seulement injuste mais économiquement malavisé d'accorder moins de chances aux femmes. Les meilleurs scientifiques, qu'ils soient des hommes ou des femmes, sont nécessaires pour le développement.

Des études comparant les employés qui bénéficient du tutorat à ceux qui n'en bénéficient pas montrent invariablement ses effets positifs.

Les femmes et les hommes qui bénéficient du tutorat ont des salaires plus élevés et progressent dans leurs carrières après quelques années. Ils mettent en lumière également quelques avantages subjectifs, comme un meilleur engagement dans son métier, plus de satisfaction professionnelle et moins de stress lie au conflit travail-famille.

Les entreprises en profitent aussi à travers le renouvellement de leur personnel, un meilleur engagement et une satisfaction accrue du personnel, l'intégration plus rapide des nouvelles recrues au sein de l'entreprise et une meilleure adhésion à la culture d'entreprise. (valeurs et règles écrites et non écrites).

Comment s'y prendre

Le tutorat doit rester confidentiel : les tuteurs et leurs élèves doivent se sentir libres de s'exprimer et débattre des problèmes en toute confidentialité. Rien ne doit être divulgué à des tiers sans l'accord explicite des deux parties.

Le tutorat est aussi une activité volontaire: le tuteur et le bénéficiaire sont libres de mettre un terme à la relation sans conséquences négatives pour l'un ou l'autre. Par conséquent le tuteur ne doit pas être le supérieur hiérarchique du bénéficiaire ou le responsable du projet. Un tuteur contribue à préparer un jeune à la prochaine étape de sa carrière. Comme dans le cadre du parrainage, qui consiste à aider le parrainé à nouer des contacts, et à l'introduire auprès d'autres membres de vos réseaux professionnels.

Les conseils constituent l'autre forme d'appui qu'on peut apporter aux femmes en leur enseignant les 'ficelles du métier' et en prodiguant des observations et conseils constructifs sur leur travail. Un tuteur peut contribuer à bâtir le profil de la personne bénéficiaire, en la proposant à des postes au sein des comités, par exemple, ou comme intervenant dans une conférence.

Et un tuteur apporte aussi un soutien psychologique, en permettant, par le respect, de renforcer la confiance en soi du bénéficiaire. Le soutien moral, les commentaires positifs ou les conseils peuvent aider le bénéficiaire à surmonter ses dilemmes professionnels et personnels.

Enfin, un tuteur a une influence positive dans la mesure où il est un modèle: il montre par son propre travail la voie à suivre, et l'attitude et les compétences nécessaires pour progresser dans la profession. Ainsi, être tuteur ne signifie pas apporter des connaissances spécialisées. Il s'agit davantage de connaissances procédurales et sociales : comment faire son chemin au sein de l'entreprise ou dans une association professionnelle ; qui connaître ; à quel groupe adhérer ; et où adresser les demandes de subventions.

Tirer le meilleur parti du tutorat

Dans la plupart des cultures, le tutorat est une façon naturelle de venir en aide aux autres, spontanément. Et le tutorat informel est souvent plus efficace que les programmes formels et institutionnels.

Mais quand les entreprises mettent sur pied un programme de tutorat, il est essentiel que les tuteurs et les bénéficiaires contribuent au processus  et soient informés des attentes.

Une relation de tutorat réussie doit commencer par une discussion ouverte et franche sur les objectifs visés par le tutorat, ainsi que la fréquence souhaitée des rencontres, la forme et le contenu des rencontres, sur ce qui est confidentiel et ce qui ne l'est pas. Il est essentiel que les deux parties aient la volonté de contribuer à la réussite de la relation. Le tuteur doit être prêt à donner le meilleur de lui pour le bénéficiaire, tandis que celui-ci doit avoir la volonté d'apprendre auprès du tuteur.

Les femmes scientifiques tirent-elles plus d'avantages d'un tuteur masculin que féminin? Tout dépend de la situation.

Il y a quelques avantages à avoir un tuteur femme. Par exemple, il peut être plus facile pour une femme d'être un modèle pour une autre femme. Les femmes tuteurs comprendront mieux les obstacles auxquels les femmes scientifiques font face dans leurs carrières. Et la relation est souvent plus facilement vécue parce que le risque d'intimité ambigue, réelle ou simplement insinuée dans les potins, est faible.

Mais il y a également quelques avantages pour une femme scientifique à avoir un tuteur homme. En général, les hommes ont plus de pouvoir et d'influence que les femmes dans l'entreprise, ce qui les rend plus efficaces dans l'avancement de la carrière des femmes bénéficiaires. Les hommes occupent plus de postes de responsabilité que les femmes. Par conséquent, plus d'hommes que de femmes sont en position de jouer le rôle de tuteurs.

Il existe également d'autres avantages. Grâce au tutorat, les scientifiques comprennent à quels obstacles les femmes sont confrontées dans leurs carrières, notamment le conflit travail-famille et les préjugés sexistes. Ce qui aide les scientifiques chevronnés, très souvent des hommes, à identifier les besoins de changements nécessaires pour assurer l'égalité de chances au sein d'une organisation.

Ainsi, le tutorat, qui s'avère etre un programme peu onéreux pour la promotion des carrières des femmes, présente des avantages qui dépassent les seuls intérets des bénéficiaires.

Tineke Willemsen, ancien professeur de psychologie du travail et de l'étude des genres à l'Université de Tilburg, aux Pays-Bas, est actuellement president du Conseil des superviseurs de l'Institut Aletta pour l'histoire des femmes d'Amsterdam.

Cet article fait partie d'un Dossier spécial sur les Stratégies pour surmonter les barrières de genre en science.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.