Rapprocher la science et le développement

  • Création d'une nouvelle académie des sciences en RDC

Shares

[KINSHASA] Les chercheurs de la République démocratique du Congo ont créé une Académie pour l'avancement de la science et de la technologie pour l'innovation.

L'Académie a été lancée à Kinshasa le mois dernier (9 mai), lors d'une cérémonie intitulée 'La science d'aujourd'hui pour le développement de la RDC de demain'. Elle se concentrera plus particulièrement sur la coordination de la recherche scientifique sur les ressources naturelles pour permettre de stimuler le développement économique.

Le président du conseil d'administration de l'Académie, Taba Kalulu Muzele, a déclaré à SciDev.Net que l'ACASTI avait également pour objectif de "contribuer au progrès de la science, de l'art et de la littérature, et d'assurer la visibilité à l'étranger de la recherche menée dans différentes parties de la RDC".

L'Académie supervisera également le développement de la recherche et d'instituts d'enseignement de référence, afin d'encourager les jeunes congolais à faire carrière dans les sciences. Ce sera un organisme indépendant, à but non lucratif, apolitique, doté d'unepersonnalité juridique, et jouira d'une autonomie administrative et financière.

Son financement proviendra des contributions des membres, des dons, des legs, et de l'appui du Ministère de la recherche scientifique.

En plus de ses membres, l'Académie aura pourra également avoir des membres honoraires, par exemple un particulier ou à un bienfaiteur civil intéressé par la recherche scientifique en RDC," a déclaré Taba.

Il a laissé entendre que l'ACASTI chercherait à nouer des collaborations avec des experts internationaux éminents dans leur domaine.

La première activité majeure de l'Académie sera la tenue d'un congrès d'ici la fin de l'année 2012 pour mettre en évidence les progrès et les résultats de la recherche scientifique réalisés en RDC depuis son indépendance en 1960.

Jean-Jacques Muyembe, le directeur de l'Institut national de recherche biomédicale en RDC, a déclaré à SciDev.Net que la recherche scientifique était presque inexistante dans le pays, à cause du nombre peu élevé de chercheurs, des faibles niveaux de financement de l'Etat et d'un problème de fuite des cerveaux.

Cette situation a conduit à "l'ignorance", qui à son tour a contribué à un niveau élevé de paupérisation.

"S'il y a harmonie entre les autorités gouvernementales, la population et les chercheurs, le pays devrait décoller", a affirmé Muyembe - ajoutant qu'en investissant dans la recherche scientifique et en mettant les résultats de ses recherches à la disposition des décideurs,  l'ACASTI les encouragerait à "ajuster leurs décisions [de politique]".

Eusèbe Alihonou, le doyen de la faculté des sciences de la santé de l'Université du Bénin, a également salué la création de l'Académie.

"Elle permettra de réunir les résultats des chercheurs et contribuera au développement du pays", a déclaré Alihonou.  

Toutefois, Kouadio Germain N'Guessan de l'Université de Cocody-Abidjan, en Côte d'Ivoire, a prévenu que l'ACASTI n'était pas l'unique solution aux défis auxquels sont confrontés les chercheurs de la RDC - et souligné qu'une meilleure planification et un financement plus important étaient également nécessaires.

Plus important encore, il a déclaré à SciDev.Net que "les difficultés financières des chercheurs devaient être réexaminées afin de mettre un terme à la fuite des cerveaux et développer un système de formation au profit des jeunes chercheurs".

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.