Rapprocher la science et le développement

  • US$ 1 million de récompense pour un projet de TIC en Afrique de l'Est

Shares

[NAIROBI] Une organisation amenant le multimédia dans les villages africains vient de remporter un prix dʹune valeur dʹun million de dollars américains (752 000 euros).

Le réseau Arid Lands Information Network (ALIN) vient de recevoir le Prix de lʹaccès à lʹapprentissage (Access to Learning Award) après avoir créé des centres dʹinformation basés sur les TIC pour les communautés rurales au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda.

Selon Anthony Mugo, directeur des programmes de lʹALIN, "cʹest une bénédiction, une véritable opportunité". "Cette récompense nʹaurait pas pu mieux tomber car [le manque de] financements adéquats a constitué un véritable obstacle à lʹexpansion des activités de lʹune de nos principales organisations".

Les centres de connaissance communautaires de lʹALIN, connus sous le nom de Maarifa, qui signifie connaissance en Kiswahili, fournissent des équipements multimédias et des publications aux villageois afin quʹils puissent trouver des informations sur lʹagriculture et sur les sciences. Ils peuvent également avoir accès à Internet dans ces centres.

Ils peuvent sʹinformer sur la prévision des sécheresses, les antiparasitaires, les marchés ainsi que sur les nouvelles technologies.

Selon A. Mugo, la première priorité de lʹALIN était que lʹaccès à Internet devienne une source dʹinformation pour certaines communautés et quʹelle aide en retour les agriculteurs à augmenter leurs revenus et à améliorer leur santé.

Depuis sa création en 2007, lʹALIN a ouvert des centres Maarifa au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie.

Chaque centre Maarifa est géré par un responsable local avec lʹaide de volontaires qui dispensent aux villageois des formations de base en informatique et sur Internet. LʹALIN publie également deux revues trimestrielles, lʹune sur lʹaridoculture et la gestion des ressources naturelles, lʹautre sur lʹimpact des changements climatiques sur lʹAfrique.

Selon A. Mugo, le manque dʹélectricité et de connectivité fiable à Internet sont les principales difficultés que rencontre lʹALIN.

Harun Warui, directeur du programme dʹadaptation de lʹAfrique au ministère de lʹEnvironnent et des ressources minérales, a déclaré que "[lʹéquipement en technologies de lʹinformation] devrait être courant et innovant [afin dʹaider] les agriculteurs à adapter leurs pratiques dʹexploitation aux techniques modernes".

Le rassemblement des informations est, selon lui, important. Par exemple, les agriculteurs qui sont installés dans des zones arides peuvent sʹinformer tant sur les prévisions météorologiques que sur les cultures qui sont adaptées pour la saison.

Selon lui, "[le] recours à des plateformes de technologies de lʹinformation telles que celles fournies par lʹALIN devraient permettre de trouver une [/des] mesure[s] dʹurgence contre les sécheresses".

Cʹest la Fondation philanthropique Bill & Melinda Gates qui a remis cette récompense le 16 août.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.