Rapprocher la science et le développement

Des chercheurs béninois lancent une société scientifique de lutte contre le sida
  • Des chercheurs béninois lancent une société scientifique de lutte contre le sida

Crédit image: Flickr/

Lecture rapide

  • La Société scientifique béninoise de lutte contre le sida (SSB-SIDA) a été créée en 2012, mais vient seulement de lancer ses activités

  • Elle entend fédérer les efforts en matière de recherche de divers intervenants des secteurs de la riposte, contribuant au recul de la pandémie dans le pays

  • Plusieurs manifestations de sensibilisation et d'appui aux chercheurs sont prévues au cours du premier trimestre de l'année prochaine.

Shares
Une société scientifique dédiée exclusivement à la lutte contre le sida a été lancée au Bénin par des chercheurs travaillant dans différents domaines de la santé.

L'organisation se fixe comme mission d’apporter une contribution à la lutte contre la pandémie mondiale du sida.

Créée il y a plus de deux ans (31 mars 2012), la Société scientifique béninoise de lutte contre le sida (SSB-SIDA), entend travailler avec les structures et organisations nationales du domaine de la santé  pour les accompagner dans la lutte contre le VIH/sida pour le développement de politique et de stratégies adaptées.

Elle veut  contribuer aussi à l’amélioration de la riposte contre l’infection à VIH au Bénin.

Ce réseau a pour objectifs de capitaliser les résultats des différentes recherches dans le domaine de la lutte contre le sida, en vue d’une prise de décision dans les interventions, de promouvoir la formation et la recherche, afin de réduire de manière significative les nouvelles infections, d'améliorer la qualité de vie des personnes infectées au Bénin et de renforcer les compétences des acteurs impliqués dans la lutte contre le VIH et le sida pour leur participation active à des rencontres et des conférences internationale sur la pandémie.

Le lancement des activités SSB-SIDA a eu lieu le mois dernier (24 septembre), à Cotonou, au Bénin, à l’occasion d’une conférence-débats organisée par ladite société en collaboration avec l’Institut des Sciences Biomédicales Appliquées (ISBA) de Cotonou, autour de deux thèmes, à savoir : "Quel modèle de prévention pour lutter contre la propagation du VIH au Bénin" et "L’état de financement de la lutte contre le VIH et le sida au Bénin : le nouveau modèle de financement."

Valoriser la recherche

Pour le président de cette société scientifique, Marcel D. Zannou, enseignant-chercheur à la Faculté des sciences de la Santé de l’Université d’Abomey-Calavi, au Bénin, depuis l’apparition du premier cas du sida au Bénin en 1985, le pays a enregistré une activité significative en matière de prévention et de prise en charge du VIH/Sida sur le terrain, accompagnée d’un "engagement contractuel des instances nationales vis-à-vis des partenaires".

Par contre, l’animation scientifique et la capitalisation des recherches menées restent insuffisantes et faibles, ce qui fait que le Bénin n’est pas bien représenté dans les conférences et forums internationaux sur la pandémie.

Selon le chercheur béninois, le succès engrangé au niveau de la prévention contraste avec la dissémination des résultats des recherches menées sur le VIH/Sida.

Il a expliqué à SciDev.Net que la faible capitalisation et diffusion des résultats des recherches menées sur le VIH/sida est la raison fondamentale de la création de cette société scientifique indépendante qui est un "outil d’aide à la prise de bonne décision en matière d’interventions de lutte contre le sida."

"Beaucoup de choses se font en matière de recherche sur le VIH et le Sida, mais très peu sont capitalisées et présentées à la face du monde", a déclaré Marcle D. Zannou.

Au Bénin, depuis 2010, le taux de prévalence du VIH/sida s'est stabilisé au sein de la population générale autour de 1,2 % et le nombre de décès liés au Sida est passé de 8100 cas en 2003 à 1472 cas pour la même période.

En Afrique, le Bénin fait partie des pays disposant d’une bonne couverture en matière de services pour la riposte contre cette maladie.

Cette société scientifique prévoit d’organiser au mois de décembre prochain, un séminaire-atelier sur la rédaction de protocoles de recherche, la rédaction des abstracts ou résumés de recherche, à l’intention de ses membres, des chercheurs et des étudiants.

Par ailleurs, des journées scientifiques béninoises de la lutte contre le sida au profit de toute la population béninoise, sont prévues au cours du premier trimestre de l’année 2015.


Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.