Rapprocher la science et le développement

129 millions d’ha de forêts perdues en vingt-cinq ans
  • Conservation
  • 129 millions d’ha de forêts perdues en vingt-cinq ans

Crédit image: Flickr/CIFOR

Lecture rapide

  • La taille des forêts perdues équivaut à la superficie de l’Afrique du Sud

  • D’importants progrès sont faits pour une gestion durable des forêts

  • La part des forêts plantées est en hausse de 110 millions d’ha depuis 1990

Shares
La FAO a publié la semaine dernière son rapport 2015 sur l’évaluation des ressources forestières mondiales au cours des vingt-cinq dernières années (1990 – 2015) ; un document qui fait un état des lieux chiffré des forêts et de leur niveau de conservation à travers la planète.
 
L’étude révèle d’entrée qu’en 1990, le globe comptait jusqu’à 4 128 millions d’hectares (ha) de forêts ; mais que cette couverture est passée à 3 999 millions d’ha en 2015.
 
Concrètement, entre 1990 à 2015, l’on a enregistré une perte nette d’environ 129 millions d’ha de forêts (naturelle et plantée) à travers le monde.
 
Selon le rapport, ces pertes représentent un taux annuel net de -0,13 % et une superficie totale à peu près égale à celle d’un pays comme l’Afrique du Sud.
 
En conséquence, la part des forêts sur la superficie totale de la terre est passée de 31,6% à 30,6% en l’espace de 25 ans.
 
L’on apprend aussi que la principale perte de superficie forestière s’est produite dans les régions tropicales, en particulier en Amérique du Sud et en Afrique, même si le taux de perte dans ces régions a substantiellement baissé depuis cinq ans.
 
Mais, les auteurs du rapport préviennent : "il convient toutefois de mettre en contexte ce constat puisque le taux de perte annuel a ralenti, passant de -0,18 % dans les années 90 à -0,08 % durant la dernière période quinquennale. Entre 2010 et 2015, on a enregistré une perte annuelle de 7,6 millions d’ha et un gain annuel de 4,3 millions d’ha, pour une diminution annuelle nette de la superficie forestière de 3,3 millions d’ha."
 
Autrement dit, d’après ce bilan, les vingt-cinq dernières années ont donné lieu à d’importants progrès dans le sens de la gestion durable des forêts.
 
Ainsi, depuis, 1990, plus de 150 millions d’ha de forêts ont été ajoutées à la catégorie de conservation.

“À l’échelle mondiale, il se produit continuellement des gains et des pertes de forêt qui sont très difficiles à surveiller, même à l’aide d’une imagerie satellitaire à haute résolution.”

FAO

L’on apprend aussi que 99% des forêts aujourd’hui sont visées par des lois qui étayent la gestion durable des forêts au niveau national.
 
"En 2014, 112 pays menaient des inventaires forestiers nationaux (IFN); 77% de la superficie forestière mondiale était couverte par des IFN terminés ou entrepris depuis 2010. Les IFN effectués de 1970 à 2014 couvrent 3,3 milliards d’ha, soit 82 % de la superficie forestière totale", écrit le rapport.
 
Par ailleurs, indique le rapport, la superficie de forêts plantée est en augmentation de 110 millions d’ha depuis 1990 ; et cette catégorie de forêt représente aujourd’hui 7% de la superficie globale des forêts sur le globe.
 
La croissance moyenne annuelle de la superficie des forêts plantées était de 3,6 millions d’ha entre 1990 et 2000, de 5,2 millions d'ha entre 2000 et 2010, puis de 3,1 millions d’ha entre 2010 et 2015.
 
Ainsi, "La déforestation, ou la conversion des forêts, est un phénomène plus compliqué. À l’échelle mondiale, il se produit continuellement des gains et des pertes de forêt qui sont très difficiles à surveiller, même à l’aide d’une imagerie satellitaire à haute résolution. Les dynamiques de changement des forêts naturelles et des forêts plantées diffèrent - et elles varient radicalement d’un pays à l’autre et selon le type de forêt", indique le rapport.
 
"On peut décrire le changement de superficie forestière comme un processus de gain (expansion de la forêt) et de perte (déforestation)".
 
Quoi qu’il en soit, conclut le rapport, le secteur forestier emploie actuellement 1,7% de la main d’œuvre mondiale.
Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.