Rapprocher la science et le développement

Les liens entre fonte des glaciers et changements climatiques à l'étude
  • Les liens entre fonte des glaciers et changements climatiques à l'étude

Crédit image: Flickr/Abby Chicken

Lecture rapide

  • Selon certains scientifiques, les glaciers des montagnes du Rwenzori pourraient disparaître dès le milieu des années 2020

  • Une équipe cherche à déterminer l'influence des changements climatiques sur les glaciers en recul

  • Leurs résultats pourraient aider l'Ouganda à adopter des politiques visant à venir en aide aux communautés locales affectées

Shares
[KAMPALA] Scientifiques et décideurs politiques pourraient bientôt bénéficier de nouvelles informations sur la façon dont le climat et les glaciers des montagnes de l'Afrique interagissent et impactent les communautés locales, grâce à une expédition de deux semaines dans les montagnes du Rwenzori, dont le coup d’envoi a été donné le 18 janvier dernier. 

Situées dans le sud-ouest de l'Ouganda, à la frontière avec la République démocratique du Congo, les montagnes du Rwenzori, également connues sous le nom de montagnes de la lune, sont connues pour leurs glaciers qui rétrécissent.

Selon certains scientifiques, les glaciers des montagnes du Rwenzori pourraient disparaître dès le milieu des années 2020

“Le rétrécissement de ces glaciers uniques en Afrique, avec la perte évidente d’approvisionnements durables en eau, représente une menace majeure pour les communautés locales.”

Luc Hardy, Pax Arctica


"Le rétrécissement de ces glaciers uniques en Afrique, avec la perte évidente d'approvisionnements durables en eau, représente une menace majeure pour les communautés locales", résume Luc Hardy, chef de l'expédition et fondateur de Pax Arctica, une organisation qui promeut la sensibilisation sur l'impact des changements climatiques sur des régions de l’Arctique.
   
Des études ont par ailleurs montré que  les superficies des glaciers des montagnes du Rwenzori sont passées de 7,5 kilomètres carrés en 1906 à moins de 1 kilomètre carré en 2003. Il est urgent d’entamer des efforts de recherche afin de déterminer l’impact des glaciers sur les écosystèmes de montagne et les conséquences de leur disparition, insiste Luc Hardy.

L'équipe de quatre personnes - dont des experts du Centre de ressources de montagne de l'Université de Makerere et de Green Cross International - recueillera des données sur la largeur, la longueur et l'épaisseur de la glace, les espèces végétales de la région et l'acidité du sol. Des photos et vidéos de l'étude seront données au Centre des ressources de montagne de l'Université de Makerere, dont les capacités de surveillance des glaciers seront renforcées par l’expédition.

L'équipe espère sensibiliser sur les glaciers en disparition en Afrique et sur la crise de l'eau dans le monde, d’après une déclaration conjointe faite par Pax Arctica, l'Université de Makerere et Green Cross International.
 
Pour Chebet Maikut, directeur adjoint de la Cellule des changements climatiques au ministère ougandais de l'eau et de l'environnement, "l'étude de démonstration éclairera les décideurs sur les politiques à adopter et les mesures que la communauté est encouragée à prendre".

"Les résultats informeront par ailleurs notre allocation budgétaire et la façon dont nous signons des accords avec nos voisins, au vu de la nature transfrontière de certaines de ces ressources".

En mai 2013, le fleuve Nyamwamba, dans le district de Kasese, situé au pied de ces montagnes, est sorti de son lit, faisant quatre morts et provoquant le déplacement de 1500 personnes. Les communautés locales ont attribué l'inondation à la fonte des glaciers du Rwenzori.

Toutefois, pour Richard Atugonza, étudiant auprès du Centre des ressources de montagne de l'Université de Makerere et membre de l'expédition, des recherches ont établi que la fonte des glaciers n'était pas à l’origine des inondations, notamment parce que le plus grand volume d’eau de fonte du Rwenzori est sur le versant congolais de la chaîne. 

Guide de montagne, Enock Bwambale regrette que la montagne perde de sa beauté avec la fonte des glaciers, les recettes touristiques étant également en baisse.

Cet article est une production de la rédaction Afrique sub-saharienne de SciDev.Net.

Références


Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.