Rapprocher la science et le développement

Ghana: un appareil pour aider les agriculteurs à contrôler l'irrigation
  • Ghana: un appareil pour aider les agriculteurs à contrôler l'irrigation

Crédit image: Nova Agrisystems

Lecture rapide

  • Le Nova FarmBuddy a pour vocation d'aider les fermiers à gérer leurs terres

  • Le système permet, entre autres, de contrôler à distance les systèmes d'irrigation

  • Un expert appelle les inventeurs à intégrer les réalités du monde rural

Shares
[ACCRA] Un groupe de jeunes entrepreneurs agricoles développent un dispositif appelé Nova FarmBuddy, pour réduire la pénibilité des travaux champêtres pour les agriculteurs, tout en accroissant leur rendement.
 
Lorsqu'il sera mis sur le marché, l'appareil devrait aider les agriculteurs à surveiller et à recevoir à distance des informations importantes sur leurs fermes, relatives à l'humidité du sol, à la teneur en eau, à la température et à la luminosité.
 
Le Nova FarmBuddy pourra être intégré aux systèmes d'irrigation au goutte à goutte pour que les fermes soient automatiquement arrosées lorsque l'humidité du sol est faible.
 
Les inventeurs affirment que les agriculteurs pourront ainsi contrôler leurs systèmes d'irrigation à partir de leurs smartphones, sans être physiquement présents à la ferme.
 
Le co-fondateur de Nova Agrisystems, Isaac Sesi, a déclaré qu'il avait toujours été passionné par l'utilisation de la technologie pour résoudre les problèmes pressants qui affectent la société, en particulier dans les domaines de l'agriculture et de l'éducation.
 
"J'ai rencontré un étudiant en médecine qui possède une ferme et m'a parlé de certains défis auxquels les agriculteurs étaient confrontés ; alors j'ai décidé de commencer à travailler sur un dispositif pour résoudre ces problèmes et c'était en septembre 2016", se souvient-il.
 
agrimetre
Copyright 2017 - Nova Agrisystems

Caractéristiques de FarmBuddy

♦ L'appareil est connecté à une application Android qui communique les événements recueillis sur la ferme à l'agriculteur
♦ Le fermier peut démarrer ou arrêter le système d'irrigation à partir de l'application Android sans devoir être physiquement présent à la ferme
♦ Les spécialistes de l'agriculture en serre sont actuellement les principales cibles
♦ Le dispositif permettra un arrosage des cultures avec le niveau d'eau requis

"Un propriétaire de ferme où se pratique l'agriculture en serre avec qui je me suis entretenu a mentionné spécifiquement que son principal problème était l'incapacité d'arroser à distance ses plantes et la contrainte de devoir toujours être physiquement présent sur la ferme, pour le faire", ajoute-t-il.
 
Ces conversations l'ont motivé à développer le dispositif FarmBuddy pour résoudre les problèmes d'irrigation.
 
Le groupe travaille actuellement sur le troisième prototype de l'appareil, qui est toujours en cours d'essai.
 
Il n'est pas encore prêt pour la production commerciale et ne sera disponible sur les marchés qu'après que tous les défis technologiques auront été relevés et qu'un financement en vue de la production commerciale de l'appareil aura été bouclé ; les inventeurs situent cette étape au deuxième semestre de l'année.
 
Isaac Sesi explique que le FarmBuddy n'est qu'un élément d'un ensemble d'outils agricoles qu'il développe conjointement avec ses associés, au profit des agriculteurs, afin de les aider à accroître leur rendement et à maximiser leurs profits.
 
Le co-fondateur de Nova Agrisystem, Benedict Kusi-Ampofo, estime pour sa part qu'il s'agit d'un "outil d'appoint à l'agriculture de précision."
 
"L'idée est simple : en recueillant des données provenant des fermes sur des paramètres clés comme l'humidité, la température et l'humidité du sol, la vitesse du vent, nous pouvons analyser ces données et savoir exactement quelle combinaison de paramètres donne le meilleur rendement et, avec la même technologie, reproduire de telles conditions pour obtenir un rendement très élevé."
 
Parmi les premiers à adopter la technologie se trouvent une startup locale du nom de Vegetable Masters, ainsi qu'une entreprise agroalimentaire axée sur les technologies modernes.
 
Owusu Boadu, co-fondateur de Vegetable Masters, a déclaré: "Si je peux arroser à distance ma ferme quand je n'y suis pas, c'est une excellente chose."
 
Solomon Elorm Allavi, chef de projet chez Syecomp Ghana, un fournisseur de services de technologie agricole, a pour sa part relevé dans une interview à SciDev.Net que les concepteurs de FarmBuddy devraient explorer des moyens novateurs pour permettre aux petits agriculteurs des zones rurales de bénéficier des nombreuses opportunités qu'il offre.
 
Et d'ajouter: "Ils devraient développer des systèmes de messagerie par SMS simples et faciles à comprendre qui pourraient être envoyés à des téléphones fonctionnels simples et pas seulement à des smartphones".
 
Il a en outre noté que le secteur agricole ghanéen étant composé de près de 70% de petits agriculteurs ruraux, il est nécessaire de développer des projets innovants et durables dans le secteur des TIC qui les visent.

Références

Les trois jeunes inventeurs de ce dispositif sont Isaac Sesi, fondateur, Benedict Kusi-Ampofo, co-fondateur et David Ablordey, chercheur et responsable de la communication de Nova Agrisystems.
Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.