Rapprocher la science et le développement

Le virus Ebola: Faits et chiffres

Crédit image: Flickr/NIAID

Lecture rapide

  • Le virus se transmet au contact direct de personnes ou d'animaux infectés

  • Il n'existe à ce jour aucun vaccin contre Ebola

  • Les taux de mortalité sont très élevés

Shares
Le virus Ebola a été identifié en Afrique centrale, suite à une épidémie qui a affecté le Soudan et la RDC, dans les années 70.

Origine et Etymologie

Les deux premières épidémies de fièvre Ebola recensées par l'OMS datent de 1976, la première dans la localité de Nzara, au Soudan, et la deuxième, à Yambuku, en République démocratique du Congo.

L'épidémie de Yambuku est survenue dans un village situé près du fleuve Ebola, d'où le nom de la maladie.

Transmission

Le virus se transmet au contact du sang, des secrétions, des organes ou d'autres fluides corporels d'animaux infectés. En Afrique, les infections surviennent au contact de chimpanzés infectés, de gorilles, de chauves-souris frugivores, de singes, d'antilopes de forêt et de porcs-épics morts ou malades ou dans la forêt tropicale.

La propagation s'effectue ensuite entre les êtres humains, suite à des contacts directs, à travers la peau ou des muqueuses, avec le sang, les secrétions, les organes ou les liquides biologiques des personnes infectées et le contact direct avec des environnements infectés par ces fluides.

Les rituels funéraires, où parents et amis sont en contact direct avec le corps de la personne décédée peuvent également jouer un rôle dans la transmission du virus Ebola. Les hommes qui ont guéri de la maladie peuvent transmettre le virus par le biais de leur sperme jusqu'à sept semaines après la guérison de la maladie.
 
Symptômes

Ebola est une maladie virale aiguë sévère. Ses symptômes comprennent l'apparition soudaine de fièvre, une faiblesse intense, des douleurs musculaires, des maux de tête et de gorge.

Elle est suivie de vomissements, de la diarrhée, des éruptions cutanées, de l'altération de la fonction rénale et hépatique. Les gens sont contagieux tant que leur sang et les sécrétions contiennent le virus.

Le virus Ebola a été isolé à partir du sperme 61 jours après l'apparition de la maladie chez un homme qui a été infecté dans un laboratoire. La période d'incubation, c'est-à-dire, l'intervalle de temps à partir de l'infection par le virus à l'apparition des symptômes, est de 2 à 21 jours.
 
Prévention et traitement

Il n'existe à ce jour aucun vaccin homologué contre la maladie. Cependant, plusieurs candidats vaccins sont en phase d'essais, mais aucun n'est disponible pour un usage clinique.

Les malades sont traités dans des unités de soins intensifs et reçoivent des soins censés stimuler leur défense immunitaire.

En Guinée, Médecins Sans Frontières a atteint des taux de guérison de l'ordre de 75 % dans certains de ses centres de soins intensifs, ce qui, de l'avis des spécialistes, est un chiffre exceptionnel dans l'histoire de la maladie.

Tableau chronologique des précédentes épidémies d'Ebola 
Source: Organisation Mondiale de la Santé/Médecins Sans Frontières
Année Pays Sous-type Cas Décès Létalité
2012 RDC Ébola Bundibugyo 57 29 51%
2012 Ouganda Ébola Soudan 7 4 57%
2012 Ouganda Ébola Soudan 24 17 71%
2011 Ouganda Ébola Soudan 1 1 100%
2008 RDC Ébola Zaïre 32 14 44%
2007 Ouganda Ébola Bundibugyo 149 37 25%
2007 RDC Ébola Zaïre 264 187 71%
2005 Congo Ébola Zaïre 12 10 83%
2004 Soudan Ebola Soudan 17 7 41%
2003 (Nov-déc.) Congo Ébola Zaïre 35 29 83%
2003 (Jan-avr.) Congo Ébola Zaïre 143 128 90%
2001-2002 Congo Ébola Zaïre 59 44 75%
2001-2002 Gabon Ébola Zaïre 65 53 82%
2000 Ouganda Ébola  Soudan 425 224 53%
1996 Afrique du Sud Ébola Zaïre 1 1 100
1996 (juil.-déc.) Gabon Ébola Zaïre 60 45 75
1996 (jan.-avr.) Gabon Ébola Zaïre 31 21 68
1995 RDC Ébola Zaïre 315 254 81%
1994 Côte d'Ivoire Ébola Côte d'Ivoire 1 0 0%
1994 Gabon Ébola Zaïre 52 31 60%
1979 Soudan Ebola Soudan 34 22 65%
1977 RDC Ébola Zaïre 1 1 100%
1976 Soudan Ébola Soudan 284 151 88%
1976 RDC Ébola Zaïre 318 280 88%


Cet article est inclu dans le le dossier spécial traitant des stratégies de lutte contre Ebola en Afrique de l'Ouest.

Références


Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.