13/10/20

Tchad : une application pour retrouver facilement les médicaments

Pharmacy
Crédit image: moakets de Pixabay

Lecture rapide

  • Afehaney permet au patient de localiser les pharmacies voisines disposant du produit qu’il recherche
  • Elle permet de gagner un temps considérable en évitant aux usagers d’aller de pharmacie en pharmacie
  • Cette application contribue aussi à la lutte contre la circulation dans la rue des faux médicaments

Envoyer à un ami

Les coordonnées que vous indiquez sur cette page ne seront pas utilisées pour vous envoyer des emails non- sollicités et ne seront pas vendues à un tiers. Voir politique de confidentialité.

[N’DJAMENA] Pour aider les usagers à ne plus aller de pharmacie en pharmacie pour chercher un médicament, deux amis, un interne en médecine et un ingénieur en informatique, ont lancé une application baptisée Afehaney qui signifie « ma santé » en arabe local.
 
C’est une application de recherche de médicaments qui s’appuie sur la localisation des pharmacies. A partir d’une recherche de remède, l’application affiche la liste des pharmacies situées à proximité de l’utilisateur et qui disposent du médicament recherché.
 
« En tant que praticien, je me suis rendu compte que quand je donnais une prescription au patient, il mettait beaucoup de temps pour trouver certains médicaments. Mon ami Christ et moi nous sommes alors demandé pourquoi ne pas créer une application qui embarque une base de données de toutes les pharmacies. Cela permettrait aux utilisateurs de rechercher et retrouver plus vite les médicaments », explique Noubadoum Kossmalla, doctorant en médecine et créateur d’Afehaney avec son ami Ngrabe Ndôh Leggar Christ Roi, ingénieur en informatique. 

“Le patient gagne en temps puisqu’il retrouve plus vite les médicaments. Quand il se déplace, il sait que dans la pharmacie où il se rend, il va trouver son médicament”

Noubadoum Kossmalla, co-promoteur de l'application

Ces derniers considèrent que cette application pourrait apporter un réel gain de temps dans le système de santé au Tchad.
 
« C’est un grand réseau de pharmacies. Le patient gagne en temps puisqu’il retrouve plus vite les médicaments. Quand il se déplace, il sait que dans la pharmacie où il se rend, il va trouver son médicament. Dans les cas urgents, cela facilite la tâche aux médecins. Plus vite vous avez le médicament, plus vite le patient sera pris en charge et plus il a de chances de se rétablir », assure Noubadoum Kossmalla.
 
L’un des principaux atouts de l’application Afehaney est en effet son réseau de pharmacies présentes dans 18 quartiers de N’Djamena. L’application ne répertorie que les officines reconnues par le ministère de la Santé.
 
C’est le lieu de souligner que certains patients ont recours aux médicaments de la rue parce qu’ils ne trouvent pas les produits recherchés dans les officines reconnues. Noubadoum Kossmalla croit dès lors que l’application va aider en quelque sorte à combattre ce problème. « Si un patient utilise l’application, il n’a plus besoin d’aller dans le marché noir », dit-il.
 
Car, l’application donne aussi la possibilité au médecin de vérifier la disponibilité d’un médicament avant de le prescrire, et donc de lui substituer un autre en cas d’indisponibilité. Au lieu de laisser le patient aller faire le tour des pharmacies pour constater l’indisponibilité du produit avant de revenir souvent après plusieurs jours ou avant de se tourner vers la rue.
 
Pour les pharmacies, l’application permet d’accroître le chiffre d’affaires. Alifa Ali Ouambi, propriétaire de la pharmacie Jourdain à N’Djamena, a par exemple vu son chiffre d’affaires bondir de 30 % depuis qu’il est dans le réseau Afehaney.
 
« L’application a changé le cours des ventes dans ma pharmacie. Il suffit de mettre à jour ma base de données pour que le client, à partir de l’application, sache quel produit il peut avoir dans mon officine », affirme le pharmacien. 
 

Taux de pénétration d’internet

Nathacha Melom fait partie des centaines de personnes qui ont fait recours à l’application pour chercher leurs médicaments. Elle raconte qu’elle était malade et hospitalisée et que ses parents avaient fait le tour d’au moins cinq pharmacies sans résultat concluant, à la recherche des médicaments figurant sur l’ordonnance du médecin.
 
« Je me suis rappelée que j’avais l’application Afehaney dans mon téléphone. Alors je l’ai utilisée et leur ai indiqué la pharmacie dans laquelle ils pouvaient trouver le produit. Ils s’y sont rendus et en moins d’une demi-heure, ils m’ont rapporté le médicament », poursuit-elle.
 
Disponible sur Playstore, Afehaney a été téléchargé une centaine de fois depuis son lancement il y a un an. Entre avril et septembre 2020, plus de 3 500 recherches ont été effectuées sur l’application. Un chiffre qui augmente à une moyenne d’environ 200 par jour.
 
Cette application intervient dans un environnement presque vierge. Les rares applications dédiées à la santé étant celles qui permettent de prendre des rendez-vous pour les consultations prénatales et les vaccinations de nouveau-nés.
 
Mais, son avènement montre que le taux de pénétration d’Internet au Tchad qui reste l’un des plus faibles du continent n’empêche pas les jeunes de se lancer dans le numérique.
 
Face à l’afflux des utilisateurs de l’application Afehaney, Ngrabe Ndôh Leggar Christ Roi et Noubadoum Kossmalla prévoient d’ores et déjà d’ajouter de nouvelles fonctions dans l’application. A l’instar de la liste des pharmacies de garde, de la recherche de spécialistes et de la prise de rendez-vous avec un spécialiste…

Trust-Logo-Stacked