Rapprocher la science et le développement

  • Un rapport déplore les défaillances du Nigeria dans la recherche agricole

Shares

[ABUJA] Une étude a constaté que les instituts de recherche agricole du Nigeria manquent de vitalité et quʹils ont peu contribué à accroître les récoltes.

Dʹaprès une étude menée par lʹInstitut international de recherche sur les politiques alimentaires, basé aux États-Unis et par lʹAgricultural Research Council of Nigeria (ARCN), ces instituts souffrent dʹune dégradation des infrastructures et dʹun manque de ressources humaines, lesquels découlent dʹun manque de financements.

Ils ne parviennent pas non plus à innover, à collaborer avec les agriculteurs, à surveiller ou à évaluer leur propre travail, dʹaprès cette étude qui a choisi le Nigeria en raison du système national de recherche agricole qui est à la fois vaste et complexe.

Elle souligne que le Nigeria nʹa "aucune politique agricole nationale ni de plan stratégique et une faible mobilisation aux plus hauts niveaux du gouvernement".

"Bien que la productivité dans le domaine de la recherche semble élevée (205 technologies ont été produites par des instituts de recherche entre 1997 et 2008, et le nombre de publications entre 2007–2009 pourrait représenter environ un ouvrage et 14 articles de revue par chercheur à plein temps), environ 70 pour cent de ces organisations ne mènent aucune recherche en collaboration avec lʹinternational alors que 50 pour cent dʹentre elles font des recherches en collaborant aux niveaux régional et national", indique-t-elle.

Cette étude a également constaté que les systèmes et les établissements de communication des instituts de recherche agricole du pays "sont totalement inadaptés. Plusieurs instituts ne sont toujours pas connectés à lʹInternet, et aucun de leurs chercheurs ne dispose dʹune adresse électronique personnelle".

Aliyu Abdullahi, responsable du développement institutionnel à lʹARCN, a déclaré : "Au vu de notre avantage comparatif ainsi que de nos dotations et ressources naturelles, nous nʹagissons pas comme il le faudrait, comparé à dʹautres pays africains… Notre productivité est en hausse étant donné que la superficie arable est cultivée mais nos résultats ne sont pas satisfaisants par rapport aux récoltes obtenues par zone donnée.

"Lʹinnovation est une question de transformation mais les données relatives à tous les instituts de recherche du Nigeria montrent que les principaux ingrédients nécessaires pour stimuler lʹinnovation font défaut".

Ademola Idowu, Directeur exécutif du National Horticultural Research Institute, a déclaré quʹune formation et une exposition à lʹétranger sont essentielles pour permettre aux chercheurs en agriculture nigérians dʹêtre compétitifs à lʹinternational.

Jide Ayinla, Directeur exécutif du Nigerian Institute for Oceanography and Marine Research, préconise plus de collaboration régionale et internationale entre les instituts.

Cette étude met lʹaccent sur le besoin urgent de soutenir et de renforcer les moyens pour lever des fonds, diversifier les sources de financement, mais aussi pour soutenir la mobilisation et les négociations pour changer la politique agricole et augmenter les investissements dans lʹagriculture et la recherche.

Lien vers le rapport complet ʹStrengthening Innovation Capacity of Nigerian Agricultural Research Organisationsʹ (en anglais)

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.