Rapprocher la science et le développement

  • Le Nigéria lance le premier satellite construit par des africains

Shares

[ABUJA] Le Nigéria a lancé avec succès NigeriaSat-X, le premier satellite conçu et réalisé par des africains, placé en orbite la semaine dernière (17 août).

NigeriaSat-X a été lancé avec un autre petit satellite, NigeriaSat-2, depuis Yasny dans le sud de la Russie.

Ce satellite est le résultat d'un accord de formation en transfert entre la National Space Research and Development Agency (Agence nationale de recherche et développement de l'espace, ou NASRDA) et Surrey Satellite Technology Ltd, un constructeur de satellites basé au Royaume-Uni. Dans le cadre du projet, 26 jeunes scientifiques de la NASRDA ont ainsi travaillé sur le satellite pendant 18 mois, sous la supervision d'experts dans le Surrey.

NigeriaSat-X sera utilisé pour la gestion des ressources, et la cartographie du pays dans le but de contribuer à la sécurité alimentaire grâce à la surveillance des cultures, la planification urbaine ainsi que la gestion des catastrophes. Il facilitera également le développement des capacités spatiales et des compétences techniques du Nigeria pour les nouvelles technologies.

Dans une émission nationale, le président Goodluck Jonathan a salué "les ingénieux nigérians qui ont rendu cette aventure possible".

Jonathan, un scientifique de formation, a déclaré: "Ce jour marque une autre étape dans les efforts faits par notre pays pour résoudre des problèmes nationaux par le biais des technologies spatiales".

La politique spatiale nationale du Nigeria a été approuvée en 2001 et a abouti au lancement du premier satellite de ce pays, le NigeriaSat-1, en 2003.

 

La feuille de route de la mission nationale spatiale de 25 ans, approuvée par le gouvernement en 2006, a pour objectif de produire un astronaute nigérian en 2015; de lancer un satellite fabriqué au Nigeria entre 2018 et 2030, et de faire partie de la mission lunaire d'ici 2030.

Pour Oye-Ibidapo Obe, le Président de l'Académie des sciences du Nigeria, "c'est un exploit remarquable qui fait rentrer notre pays dans le cercle très fermé des pays scientifiquement aptes. C'est un jour glorieux pour notre pays".

Il ajoute cependant que le pays doit maintenant développer la capacité pour construire des satellites localement.

Pour Seidu Mohammed, directeur général de la NASRDA, "cet [exploit] montre l'importance du renforcement des capacités comme le poursuit sans relâche la NASRDA. Grâce à cela, nos ingénieurs et nos scientifiques disposent de l'environnement requis et peuvent gérer n'importe quel design avec peu ou sans supervision".

Ajayi Boroffice, le directeur général-fondateur de la NASRDA, souligne que "le renforcement des capacités est essentiel à la mise en œuvre du programme spatial du Nigeria".

"Les scientifiques et les ingénieurs africains doivent relever le défi du développement et de l'utilisation de l'inestimable technologie spatiale pour s'attaquer aux problèmes de [leurs] pays''.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.