Rapprocher la science et le développement

  • Hausse des apports d'AusAID à la recherche axée sur les résultats

Shares

Un programme australien de recherche destiné à l'aide au développement promet d'accroître ses ressources et mettre l'accent sur la recherche en libre accès et orientée vers l'utilisateur.

L'Agence australienne de développement international (AusAID) projette d'augmenter le financement de la recherche de 20 pour cent l'an prochain, et le porter à US$ 124,5 millions. L'organisation ambitionne également d'encourager davantage d'études axées sur les besoins des utilisateurs, et de promouvoir l'utilisation des résultats de la recherche dans les interventions et les politiques de développement.

La 'Stratégie de recherche 2012-2016 d'AusAID,' publiée le mois dernier, reprend en grande partie les conclusions d'un examen indépendant des activités de l'agence réalisé par un groupe d'universitaires et de responsables gouvernementaux et du milieu des affaires.

Les utilisateurs de la recherche financée par AusAID seront ainsi chargés de dresser la liste des priorités de recherche et de participer à des programmes de recherche, explique un porte-parole d'AusAID. En vue d'encourager la participation et l'adoption des résultats par les décideurs politiques, l'agence mettra sur pied une base de données en libre accès pour recenser les rapports de recherche, et exigera des chercheurs recevant un financement qu'ils publient dans des revues à accès libre.

AusAID incitera également aux chercheurs de se pencher sur les stratégies de communication et d'engagement dès la conception des projets, et de rédiger des rapports dans un langage clair et simple -- et non scientifique -- avec des résumés regroupant les recommandations concrètes.

L'agence continuera à mettre l'accent sur la recherche agricole et médicale et sur l'éducation. Toutefois, l'intention est aussi de renforcer les capacités en matière de réalisation de la recherche et de l'utilisation des résultats de recherche dans les pays en développement, la majorité des investissements dans la recherche étant destinés à Asie de l'Est et dans le Pacifique.

AusAID explore l'idée d'une "gouvernance plus ferme du domaine de recherche, la manière de s'assurer que la recherche qui est faite est la bonne, et la façon de s'assurer que la recherche parvient aux acteurs du développement", souligne Rod Lefroy, coordonnateur régional du le Centre international d'agriculture tropicale (CIAT) en Asie, au Laos, dans un entretien accordé à SciDev.Net.

Lefroy cite comme exemple de recherche concrète le programme manioc du CIAT. En collaboration avec des agriculteurs en Afrique, en Asie et en Amérique latine, le CIAT a produit de nouvelles souches de manioc commercialisables au niveau international et résistantes aux ravageurs et aux maladies. Au Timor, le programme manioc financé par AusAID avait pour but de raviver l'expertise en politique agricole du pays et développer une recherche directement applicable en champ.

L'évolution vers un financement de la recherche agricole axée sur les besoins des utilisateurs a été très positive, note Lefroy, expliquant que l'insistance sur les liens entre financement et impact était devenue une préoccupation "courante" au sein des organismes de développement.

Pour Arnaldo Pellini, un chercheur associé à l'Overseas Development Institute (ODI), au Royaume-Uni, "au cours des dix-huit derniers mois, l'accent est placé sur l'impact des politiques, et cela illustre les changements intervenus au sein de l'AusAID: ils [veulent voir] des changements d'attitude, de perception et de connaissances".

Lefroy affirme qu'au cours des trois dernières années, les organismes d'aide d'autres pays avaient également accru leur accent sur l'impact de la recherche sur les politiques publiques.

"L'ensemble de la communauté du développement met davantage l'accent sur le ciblage du domaine et du type de recherche à faire et, dans le même temps, cherche à identifier le secteur où la recherche obtient des résultats et a un impact direct", explique-t-il.

Lien vers la 'Stratégie de recherche 2012–2016' d'AusAID  [2.54MB]

Lien vers l'examen indépendant portant sur l'efficacité de l'aide d'AusAID, de 2011 [3.77MB]

AusAID est un sponsor de SciDev.Net.
Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.