Rapprocher la science et le développement

  • Appel à l'ouverture sur les incertitudes des politiques scientifiques

Shares

Les scientifiques du monde entier sont appelé à réfléchir aux sujets de recherche primordiaux liés au changement de l'environnement planétaire dans les dix prochaines années.

Ils sont tous invités à participer à un projet de recherche en ligne, notamment les chercheurs en début de carrière et ceux qui s'intéressent aux sciences de la terre et à l'environnement.

La date limite de la consultation, dirigée depuis la France par le Conseil international des unions scientifiques (CIUS), en coopération avec le Conseil international des sciences sociales, est fixée au 15 août.

Les organisateurs du projet 'Vision des systèmes terrestres' attendent des participants qu'ils identifient les problèmes de recherche les plus importants et se prononcent sur les contributions des autres pour pouvoir établir l'agenda dans le domaine de la recherche sur les systèmes terrestres.

D'après le CIUS, les problèmes de recherche primordiaux aujourd'hui sont différents de ceux qui ont encadré les sciences de la terre il y a quelques décennies, comme la détermination des tendances dans le domaine des changements climatiques d'origine naturelle et anthropique et l'étude de la manière dont ces changements affecteront à la fois les systèmes terrestres et le bien-être de l'homme.

Nous devons comprendre maintenant les rapports complexes qui existent entre différents systèmes terrestres –  comme le rapport entre le climat et les systèmes sociaux – pour atténuer les changements climatiques et nous y adapter, affirment Walter Reid, Catherine Bréchignac et Yan Tseh Lee du CIUS, dans un éditorial publié dans la revue Science.

Le CIUS espère exploiter le potentiel des technologies de la communication pour utiliser "le plus grand réseau possible" et recueillir les avis des scientifiques géographiquement éparpillés dans une grande variété de disciplines, ajoutent-ils. Il souhaite que le plus de personnes possible contribuent à la détermination de la pertinence des conclusions, de sorte que les résultats puissent appartenir à toute la communauté internationale, poursuivent-ils.

Reid a déclaré à SciDev.Net: "Nous voulons une perspective globale complète de toute l'étendue des sciences. Nous encourageons également les chercheurs en début de carrière à participer – ils joueront un rôle important dans le modelage de la recherche sur les systèmes terrestres au cours des prochaines décennies".

Leah Godfarb, responsable scientifique pour l'environnement et le développement durable au CIUS, affirme que la consultation en ligne qui durera un mois est un nouveau modèle de recherche pour le CIUS et constitue la première étape d'un programme comportant trois étapes et dont l'objectif est de créer une réaction coordonnée au changement de l'environnement planétaire et au bien-être de l'homme.

Au cours d'un atelier qui se tiendra en septembre ou en octobre, les résultats de cette consultation en ligne -- les problèmes et leur classement relatif -- feront l'objet d'une synthèse qui aboutira à un projet de stratégie de recherche, qui sera ouvert aux suggestions sur le site web du CIUS. Cet atelier réunira 16 scientifiques en début de carrière et plusieurs éminents chercheurs sur les changements à l'échelle planétaire.

Une autre réunion se tiendra autour de mai 2010 pour la finalisation du document. Une proposition de stratégie de recherche devrait être prête pour la fin 2010. "Avec ces priorités de recherche à sa disposition, la réunion de mai 2010 devra définir les programmes de recherche sur les changements à l'échelle du globe et y inclure une stratégie de résolution de ces problèmes", dit Reid.

Lien vers l'éditorial complet dans Science

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.