15/02/13

Technologie: Tour du monde de l’innovation pour les grandes entreprises

Tech Cocktail Photo
Crédit image: Flickr/TechCocktail

Lecture rapide

  • L'objectif de la course à la voile est d'aider 11 entreprises à trouver des débouchés pour leurs produits et services conçus pour apporter des solutions aux problèmes globaux
  • Ces entreprises vont rencontrer des entrepreneurs, des investisseurs et des responsables publics dans les pays en développement
  • Des tuteurs leur expliqueront comment développer leurs entreprises

Envoyer à un ami

Les coordonnées que vous indiquez sur cette page ne seront pas utilisées pour vous envoyer des emails non- sollicités et ne seront pas vendues à un tiers. Voir politique de confidentialité.

Onze start-up spécialisées dans les nouvelles technologies destinées à résoudre des problèmes sociaux et environnementaux ont entamé un tour du monde à la recherche de nouveaux marchés où leurs innovations pourraient améliorer la vie des gens.

Ces entrepreneurs se rendront dans 13 pays, feront escale notamment en Chine, au Ghana, en Inde, à l'île Maurice, en Birmanie, en Afrique du Sud et au Vietnam, dans le cadre d'un programme de tutorat baptisé Unreasonable at Sea, dont l'objectif est de soutenir un groupe d'entreprises spécialisées dans les technologies et leurs membres fondateurs.

Au cours de leur périple, ils seront présentées aux entrepreneurs, responsables publics  et investisseurs locaux, et bénéficieront des conseils de 20 entrepreneurs et investisseurs confirmés.

Plusieurs entreprises du monde en développement spécialisées dans les technologies se trouvent aussi à bord du MV Explorer qui a hissé les voiles le mois dernier (9 janvier) à San Diego, aux Etats-Unis.

Daniel Epstein, l'initiateur du projet, a expliqué à SciDev.Net que les 13 pays visités pendant cette odyssée de 100 jours étaient des viviers d'entrepreneurs en expansion ou des marchés  sous-développés.

L'objectif de ce périple est de contribuer au développement des technologies pour pouvoir faire face aux défis sociaux et environnementaux.

« Pour ce qui concerne l'environnement, nous avons à bord le concentrateur solaire le plus efficace au monde, le meilleur réchaud à charbon disponible sur les marchés émergents, une entreprise qui fournit de l'eau potable à plus de 300.000 personnes chaque jour dans cinq pays, une autre qui utilise une nanotechnologie capable d'isoler de manière bénéfique le carbone présent dans l'atmosphère », déclare Epstein à SciDev.Net.

Solar Ear fait partie des 11 entreprises présentes sur le bateau. Basée au Botswana, elle fabrique des prothèses auditives fonctionnant à l'énergie solaire.

Tendekayi Katsiga, son directeur, a affirmé à SciDev.Net être satisfait de l'implication des entrepreneurs dans ce projet qu'il considérait comme une plateforme d'échange d'idées.

« Ce projet nous permet de bénéficier d'une audience internationale sur les pratiques en matière de gestion d' entreprises auto-suffisantes. En plus de nous permettre de développer nos réseaux, le marketing et la distribution et d'établir des réseaux de relations et d'investissements au niveau international. Autant de choses qui nous permettront de renforcer nos opérations », poursuit Katsiga dans un entretien accordé à SciDev.Net.

Damascus Fortune, entreprise basée à Mumbai, en Inde, a aussi été retenue pour ce voyage.

Une des technologies développée par cette entreprise permet de convertir les émissions de carbone issues des activités industrielles en nanostructures de carbone qui peuvent être utilisées dans la construction de voitures, de bâtiments, la fabrication d'ordinateurs portables et de téléphones mobiles.

« C'est une très bonne expérience parce que nous sommes au contact de tuteurs qui nous aident à développer nos modèles d'entreprise », explique à SciDev.Net Rao Venkateswara, co-fondateur de cette entreprise.

Ce projet est le fruit d'une collaboration entre Unreasonable Institute, qui propose une formation en résidence à des entrepreneurs ayant le potentiel pour changer le monde, l'Institut de design de l'Universté Stanford, aux Etats-Unis, et le programme de bourses à l'étranger Semester at Sea, qui se déroule sur un bateau qui navigue autour du monde.

Lien vers le projet Unreasonable at Sea

Voir ci-après une vidéo de Unreasonable at Sea sur le projet:

 

Trust-Logo-Stacked