21/03/12

Comment développer une agriculture résiliente

Resilient Agriculture
Crédit image: DFID - UK Department for International Development

Envoyer à un ami

Les coordonnées que vous indiquez sur cette page ne seront pas utilisées pour vous envoyer des emails non- sollicités et ne seront pas vendues à un tiers. Voir politique de confidentialité.

[LILONGWE] Le Malawi a lancé un programme national de recherche dans le domaine de la santé, pour guider ses activités de recherche en la matière,et accompagner l'élaboration des politiques et la délivrance des soins.

Le Programme national de recherche en santé du Malawi (National Health Research Agenda ou NRHA) a été lancé à Lilongwe le 24 février dernier par la Commission nationale de la science et de la technologie (National Commission for Science and Technology ou NCST), qui a l'a élaboré en collaboration avec le ministère de la Santé.

C'est une étape de l'Initiative de renforcement des capacités en matière de recherche en santé (Health Research Capacity Strengthening Initiative ou HRCSI), basée en Grande Bretagne, et qui est un partenariat du ministère britannique de l'Aide au développement (Department for International Development ou DFID) et du Wellcome Trust.

Selon Mathildah Chithila-Munthali, chargée des programmes au HRCSI, l'essentiel du programme de recherche en santé du Malawi a été impulsé de l'extérieur, laissant peu de marge de manœuvre au pays pour mettre l'accent sur les priorités importantes localement.

Selon elle, le nouveau programme quinquennal s'appuie sur des priorités de recherche convenues au niveau national et qui mettent l'accent sur le renforcement des capacités institutionnelles à mener des travaux de recherche multidisciplinaires de haut niveau, ainsi que sur l'élaboration des politiques et des programmes nationaux de recherche en santé et sur la vulgarisation des connaissances scientifiques.

« Il va aussi s'agir de renforcer la coordination et la régulation dans le domaine national de la recherche au Malawi » explique Chithila-Munthali à SciDev.Net.

Elle estime que ce programme vient à point nommé pour réformer des politiques élaborées avant l'indépendance, mais met en garde contre les difficultés que ne manquera pas de rencontrer la mise en œuvre du nouveau programme.

Une réforme profonde, précise-t-elle, nécessiterait de garantir une bonne gouvernance et une gestion appropriée, un meilleur financement, le développement des produits, une service efficace pour délivrer les soins, le recours aux technologies de l'information et le renforcement des systèmes communautaires.

Identifiées par le programme, les priorités de la recherche s'attaquent aux maladies transmissibles, au VIH/sida, au paludisme, à la tuberculose, à la pneumonie, aux maladies diarrhéiques et aux maladies tropicales négligées, y compris la schistosomiase, l'onchocercose, la filariose lymphatique, le trachome et les helminthiases transmises par le sol, selon Chithila-Munthali.

La recherche va aussi être renforcée dans les domaines de l'épidémiologie, de la prévention, du diagnostic, du traitement, des soins et de la prise en charge des maladies.
 

“Il va aussi s'agir de renforcer la coordination et la régulation dans le domaine national de la recherche au Malawi.”

Mathildah Chithila-Munthali, chargée des programmes au HRCSI

Le NCST accordera des subventions de recherche grâce à des fonds mobilisés localement et mis à disposition par le NHRA, mais les premières subventions accordées aux chercheurs seront versées dans un premier temps sur des fonds dégagés par le DFID et le Wellcome Trust, qui contribuent chacun à ce programme à hauteur de 8 millions de dollars environ.

«Cette nouvelle opportunité permettra aux jeunes scientifiques et à ceux qui leur succèderont d'accéder aux financements », estime Dylo Pemba, parasitologue médical au Chancellor College de l'Université du Malawi.

Selon Muza Gondwe, communicateur scientifique au Malawi, ce programme de recherche en santé impulsé de l'intérieur est « un pas important dans la bonne direction ».

Mais elle se demande si la volonté du Malawi de développer une recherche impulsée localement ne se heurtera pas à la dépendance du pays à l'aide extérieure.

Trust-Logo-Stacked