26/06/16

Cyber-triche au Congo-Brazzaville

Social Networks

Envoyer à un ami

Les coordonnées que vous indiquez sur cette page ne seront pas utilisées pour vous envoyer des emails non- sollicités et ne seront pas vendues à un tiers. Voir politique de confidentialité.

Au Congo-Brazzaville, l’Internet sert également de vecteur à diverses formes d’activités criminelles.
 
Ainsi, en juin 2015, les autorités ont dû annuler les épreuves du baccalauréat, après que celles-ci se furent retrouvées sur la toile.
 
Des milliers de lycéens ont par la suite provoqué d'importants dégâts à Brazzaville, en manifestant leur colère contre l'annulation des épreuves du baccalauréat, avant d'être dispersés par la police.
 
Emery Patrice Dissoumou, président du chapitre congolais d'Internet Society, explique les circonstances de cet incident.