Republier

Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.

The full article is available here as HTML.

Press Ctrl-C to copy

L'ancien footballeur international camerounais, Roger Milla, envisage désormais d'exporter sa technologie des pavés écologiques vers d'autres pays africains.

Après le succès, à Yaoundé, de ses pavés fabriqués à partir d'emballages non-biodégradables, interdits dans le pays depuis 2014, l'association "Coeur d'Afrique" envisage désormais d'aller à la conquête d'autres marchés, notamment le Bénin et le Burkina Faso.

Au Cameroun, tout à son ambition de contribuer à la protection de l'environnement, en débarrassant la capitale d'une partie de ses déchets non-biodégradables, depuis sa création, "Cœur d’Afrique" a déjà traité plus de 51 tonnes de déchets plastiques et produit près de 1300 mètres cubes de pavés écologiques, sans compter les trois cents emplois créés pour les jeunes.

Sophie Douce s'est rendue à Yaoundé, où elle a rencontré les artisans du recyclage efficace des déchets plastiques.