Rapprocher la science et le développement

  • Comment former les entrepreneurs et stimuler l'innovation

Shares

Pour Linda Kamau, iHub doit son succès à sa politique d'innovation ouverte, une stratégie capable de changer la culture du travail de toute communauté d'innovateurs.

iHub est un réseau et un espace de rencontre qui permet aux innovateurs du Kenya de concrétiser leurs idées. Par son canal, le milieu de la technologie, l'industrie, les universitaires, les investisseurs et les investisseurs en capital risque peuvent se rencontrer, échanger des idées et collaborer.

Ce centre est le premier du genre à fonctionner au Kenya. Il permet aux technologies de passer du stade d'idées à celui de vrais produits et la clé de son efficacité est l'innovation ouverte -un processus associant idées internes et externes, ainsi que voies internes et externes menant au marché, pour faire progresser le développement des nouvelles technologies.

iHub a adopté les principes d'innovation ouverte en favorisant la création d'un environnement propice et d'un espace de collaboration dans lequel une communauté de courtiers en technologie peut prospérer et partager des idées. Ce processus peut changer la culture du travail de tout pôle technologique et stimuler sa capacité de création de produits innovants.

L'innovation ouverte

iHub procède selon les principes d'innovation ouverte. Ceux-ci sont véhiculés par les membres qui œuvrent ensemble pour des intérêts communs. A travers l'espace fourni par iHub, les membres développent les compétences dont ils ont besoin pour transformer leurs idées en actes: ils forgent une vision vivante, une équipe et un plan d'affaires, avec l'aide d'une unité commerciale interne. La synergie dynamique créée par ces interactions est ce qui alimente la communauté dans son ensemble.

L'adhésion est libre et ouverte à ceux qui travaillent dans la programmation, la conception ou la recherche. Il existe trois statuts pour les membres: les membres 'blancs' sont ceux qui souhaitent faire partie de la communauté iHub de manière virtuelle, mais ne peuvent pas être physiquement présents ; ceux qui travaillent sur des projets spécifiques (les membres 'verts') peuvent avoir des rencontres face-à-face, socialiser, et surfer sur le web; les membres 'rouges' ont un bureau semi-permanent et la priorité pour utiliser la salle de réunion, en échange d'un forfait mensuel.

La connectivité Internet est souvent un élément essentiel pour appuyer la phase de démarrage. Zuku, la marque des arts électroniques, a fourni à iHub à un prix abordable l'Internet à haut débit, qui permet d'accélérer la collaboration entre les membres.

Avec ses valeurs institutionnelles d'amélioration de l'intégrité et de la communauté, d'esprit d'entreprise, de qualité et d'amélioration continue, iHub offre un environnement accueillant, ouvert et gai où les membres peuvent partager leurs expériences, leurs compétences et l'amitié.

L'espace de collaboration facilite les discussions ouvertes entre les jeunes entrepreneurs, les investisseurs, les partenaires commerciaux potentiels, les mentors et d'autres membres nantis d'expérience en matière de travail avec les entreprises de télécommunications telles que Google et Nokia.

Le partage des connaissances est essentiel. En effet, une communauté de personnes isolée dans un centre et entretenue par une poignée de privilégiés ne tiendra pas longtemps. Une culture de partage des connaissances forgées à travers la collaboration, l'entraide entre les jeunes entreprises, le partage des compétences, et le mentorat sont des caractéristiques clés de la communauté iHub.

A un niveau individuel, les membres d'iHub s'efforcent d'améliorer leurs compétences et leurs connaissances sur des questions pertinentes ou les tendances actuelles en se lançant, avec les ressources disponibles, dans l'espace d'innovation ouverte, comme les événements éducatifs et l'encadrement assuré par des experts au sein de la communauté.

Les innovations portées sur le marché

Plusieurs innovations ont émergé du modèle de collaboration d'iHub.

M-Farm a été inventé par le jeune Kenyan Jamila Abass. Il s'agit d'un service de téléphonie mobile qui fournit en temps réel des informations aux agriculteurs sur les prix actuels du marché, les alertes météorologiques et les fournitures agricoles dans leur région. Il rapproche également les agriculteurs pour leur permettre d'acheter ou de vendre leurs produits en groupes, les aidant ainsi à accéder à de plus grands marchés.

M-Farm donne aux agriculteurs la possibilité de procéder à une analyse coûts-avantages avant de décider du lieu où vendre leurs produits. Cette analyse est basée sur le profil de leur entreprise, ainsi que sur les prix du marché dans différents pays. Il répond également à leurs questions grâce à la fonction de réponse vocale interactive, avec des commandes vocales en anglais et en swahili.

iCow, une autre application pour téléphone mobile, aide à la gestion des troupeaux en permettant aux agriculteurs de recevoir des informations personnalisées, par exemple, sur les prix des bovins et les soins vétérinaires.

Des innovations telles que l'ordinateur tablette eLimu aident les écoliers kenyans à améliorer leurs performances scolaires et leur culture informatique. Cette initiative vise à stimuler leur engagement à apprendre et à promouvoir une citoyenneté responsable pour le développement durable par le biais de l'éducation dans les domaines de la conservation de l'environnement, des sciences appliquées, de l'agriculture et des droits de l'homme.

La tablette eLimu est d'une conception simple et comporte des fonctionnalités telles que des animations 3-D par ordinateur destinées à aider les écoliers à comprendre les idées complexes, des jeux pour renforcer la pensée cognitive, des jeux de questions-réponses ainsi qu'un accès en ligne aux forums de questions-réponses avec des enseignants.

Le progiciel de comptabilité Uhasibu aide les petites et moyennes entreprises à travailler suivant la législation et les procédures kenyanes. Pour un abonnement modique, le formulaire en ligne peut être utilisé pour produire des rapports de TVA, contrôler la caisse et se tenir au courant des paiements sans avoir à acheter de coûteux logiciels de gestion financière.

Le procédé d'innovation ouverte adopté par iHub n'est pas simplement un puissant outil, mais un choix de s'engager dans le XXIème siècle d'une manière totalement différente. Il s'agit de travailler en collaboration, d'utiliser des idées et des connaissances provenant à la fois de l'intérieur et de l'extérieur de la communauté, et de créer des voies d'accès aux marchés pour les nouvelles technologies.

Linda Kamau est une développeuse de logiciels à Ushahidi, une entreprise à but non lucratif spécialisée dans la technologie et basée à Nairobi, au Kenya.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.