Rapprocher la science et le développement

Burkina: Pourquoi tant de milliards engloutis dans les TIC?

Lecture rapide

  • Plusieurs milliards de CFA sont investis chaque année dans les TIC au Burkina Faso

  • Le pays vient de lancer un système de cloud computing d'une valeur de 36 milliards

  • Pour les autorités, il est question de se préparer la transition économique

Shares
Depuis quelques années, le Burkina Faso vit une véritable révolution numérique. De l'e-conseil des ministres au cloud computing en passant par les données ouvertes, les innovations en matière de TIC se sont succédé au pays des hommes intègres.

Cette semaine encore, le Burkina Faso a lancé un système de cloud computing.

L'infrastructure, la première en Afrique francophone,  d'un coût de 36,5 milliards de FCFA, sera réalisée par la société  danoise Alcatel-Lucent. Elle est appelée a stimuler la croissance économique et a développer des services publics numériques pour les citoyens.

Pour Alfred Sawadogo, directeur général de l'Agence nationale de promotion des TIC, maitre d'oeuvre du projet, le cloud gouvernemental va permettre à l'administration de mutualiser ses ressources et de rationaliser ses opérations.

"Le gouvernement s'est engagé à le faire parce qu'il a constaté que les projets dans le domaine des TIC sont soit retardés soit souvent inexistants au regard des investissements lourds que chaque secteur est obligé de consentir, explique-t-il. Donc, l’approche du Cloud consiste à pouvoir identifier les ressources critiques, à les mettre déjà en place et à permettre à quiconque voudrait développer un projet informatique d’avoir accès à ces ressources."

Au regard du foisonnement de projets coûteux dans le secteur des NTIC (Nouvelles technologies de l'Information et de la Communication) dans un pays àmajorité analphabète avec d'autres priorités potentielles, Mathieu Bonkoungou s'est entretenu avec le ministre burkinabé du Développement, de l'Economie numérique et des Postes, Nebila Amadou Yaro.


Références


Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.