Rapprocher la science et le développement

En Images: L'éclipse solaire à Madagascar

Shares
A Madagascar, le rapprochement de la Lune et du Soleil, visible depuis la Terre, a commencé exactement à 10 h 53 (GMT+3).

L’éclipse totale, d’une durée de 3 minutes 6 secondes et entièrement observable suivant l’axe Mahajanga-Amparafaravola-Toamasina, d’ouest en est, s’est produite 57 minutes plus tard à la grande joie des habitants et autres touristes.

Des gens en dehors de l’axe de visibilité parfaite s’attendaient à voir poindre une obscurité totale.

Vers midi et demie où la Lune et la Terre ont entamé les dernières phases de leur alignement avec le Soleil, la température ambiante a subitement baissé et la lumière du jour a changé d’aspect.

"Normalement, chaque phase de nouvelle Lune est associée à une éclipse. Mais l’inclinaison de l’orbite de la Lune de 5° avec celle de la Terre réduit ce phénomène en deux fois, au moins, par an", a expliqué Riva Rajaomahefasoa, chercheur à l’Institut et observatoire géophysique d’Antananarivo (IOGA), à un public de curieux venus spécialement sur le lieu.

Le moment a été mis à profit pour une explication sur ce qui se passe avec les différentes constellations peuplant la galaxie. Ceci, à l’aide d'images satellitaires observées en temps réel grâce à des dispositifs technologiques puissants, ainsi qu'à des posters.

Superstition

Les habitants avaient été depuis quelques semaines sensibilisés sur les précautions à prendre pour protéger les yeux contre l’intense lumière provenant de la rencontre de l’astre du jour et l’astre de la nuit dans le ciel.

Le gouvernement malgache, quant à lui, a décrété l’arrêt des activités sur toute l’étendue du territoire à partir des 9 h 30 (06h 30 GMT) afin de permettre à tous d’admirer à loisir ce spectacle naturel de rare occurrence.

La dernière éclipse observée à Madagascar a suscité une vive curiosité chez les uns et des appréhensions proches de la superstition chez les autres.

Selon la vision cosmologique des Malgaches, le Soleil, l’astre du jour, chaud, représente le père biologique et la Lune, l’astre de la nuit, froid, la mère biologique.

L’éclipse a une signification profonde pour les populations locales, qui y voient une image symbolique du couple dont la fertilité assure la continuité de la descendance, c’est-à-dire la transmission de la vie.

Beaucoup de parents ont du reste interdit à leurs enfants de regarder l’éclipse: ils ne voulaient pas que leurs enfants les observent en train de faire l’amour...

Les habitants de l’île avaient eu l’occasion de vivre un temps d’éclipse totale le 21 juin 2001. Les bébés qui sont nés durant le dernier épisode sur l’île pourront apprécier le prochain qui aura lieu exactement le 17 février 2064.

Entre-temps, ceux qui en ont les moyens, pourront rejoindre l’Afrique l’année prochaine où une autre éclipse annulaire de 44 secondes sera visible dans la journée du 26 février 2017.


Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.