Rapprocher la science et le développement

Une lampe alimentée par la gravité bientôt testée sur le terrain
  • Une lampe alimentée par la gravité bientôt testée sur le terrain

Crédit image: EEP Energy and Environment Partnership

Lecture rapide

  • Cette lampe transforme en lumière l’énergie développée par un poids en suspension.

  • Des essais réalisés en Afrique et en Asie permettront d’évaluer ses performances.

  • Un projet de financement communautaire visant à collecter 55.000 dollars US en a recueilli au total 400.000.

Shares
Des essais de terrain sur une nouvelle lampe à faible coût susceptible de devenir une alternative à la lampe à pétrole et à la lampe solaire, seront lancés cette année dans les zones ruralesd'Afrique et d'Asie.
 
L'appareil, une lampe à diode électrolumineuse alimentée par la gravité, baptisée « GravityLight », fonctionne lorsque l’on accroche au ruban dont elle est munie un sac plein.

Au fur et à mesure que le sac entame une lente descente, un système d’engrenage convertit son poids en énergie, produisant ainsi jusqu’à 30 minutes d’éclairage, en fonction du poids du sac.

Des réglages sont également prévus pour intensifier l’éclat de la lumière pour une durée plus courte.
 
Chaque appareil est vendu avec un sac vide que l’on peut remplir avec 12 kilogrammes de matériaux - de la terre, de la pierre ou du sable. Elle n’a pas besoin de batterie pour fonctionner.

D’après Jim Reeves, directeur associé de Therefore Product Design à Londres, le développement de GravityLight était destiné à pallier les faiblesses des lampes solaires qui fonctionnent avec la lumière du soleil et des batteries qui ont une durée de vie limitée, et les lampes à pétrole, source de pollution interne et dont le ravitaillement coûte cher. 
 

“Elle a l’avantage de ne pas polluer et puisqu’elle utilise la technologie LED, elle devrait permettre de fournir un meilleur éclairage.”


Mary Willcox, consultante principale en énergie auprès de Practical Action

Après quatre années de travail, l’appareil est prêt pour les essais de terrain.

Environ 7.000 exemplaires de la GravityLight sont en cours de fabrication, grâce à des fonds récoltés au cours d’une opération de financement communautaire et qui a permis de collecter environ 400.000 dollars US, alors que les prévisions tablaient sur 55.000 dollars.

Mille lampes seront envoyées principalement en Asie et en Afrique pour des essais au cours des mois à venir.

Les autres lampes seront distribuées aux personnes ayant participé au financement des essais. 

« Ces contributeurs nous communiqueront leurs analyses sur les performances du produit », ajoute-t-il dans un entretien accordé à SciDev.NetLes essais de terrain vont étudier les performances de la lampe dans le temps, notamment les effets de la variation des conditions climatiques sur ses composantes internes – avec l’appui des partenaires locaux comme les ONG.

Après les essais dans l’année qui vient, la production devrait s’accélérer, promet Reeves. Chaque appareil devrait coûter entre 5 et 10 dollars US.

Deux stratégies de pénétration du marché sont actuellement à l’étude : soit fabriquer les appareils au même endroit, puis les distribuer à travers le monde, soit fabriquer uniquement les composants au même endroit pour permettre que les appareils soient assemblés localement, ce qui permettrait de créer des emplois.

Mary Willcox, consultante principale en énergie auprès de Practical Action, une ONG basée en Grande-Bretagne et spécialisée dans les questions relatives au développement, estime que les pays en développement doivent disposer de plusieurs modes d’éclairage et que la GravityLight apportera dans ce contexte une contribution substantielle.

« Elle a l’avantage de ne pas polluer et puisqu’elle utilise la technologie LED, elle devrait permettre de fournir un meilleur éclairage ».

Mary Willcox précise qu’il est important de procéder à des essais de terrain, puisque « c’est le seul moyen de tester la solidité de la lampe ».
Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.