Rapprocher la science et le développement

  • La sécheresse en Afrique et la température du Pacifique seraient liées

Shares

[NAIROBI] Aux Etats-Unis, des chercheurs ont découvert un lien entre les faibles précipitations en Afrique de l'Est pendant la saison des pluies, de mars à mai, et les changements de température de la surface de la mer dans l'océan Pacifique tropical.

La région a connu une sécheresse catastrophique l'année dernière. Le manque de pluie au cours de la saison des pluies d’octobre à décembre 2010, connue sous le nom de 'courtes pluies', a été largement anticipé grâce au lien établi entre ces pluies et les évènements El Niño et La Niña.

Les chercheurs affirment toutefois que d'autres pluies essentielles de la région ont manqué l’an dernier -les soit-disantes 'longues pluies', qui tombent normalement de mars à mai – et ceci a été beaucoup plus difficile à prédire.

"D’un point de vue historique, les longues pluies n'ont pas montré une aussi forte relation avec El Niño et La Niña que ne le font les courtes pluies", a indiqué à SciDev.Net Bradfield Lyon, co-auteur de l'étude et climatologue à l’Institut de la Terre de l'Université de Columbia.

Lyon et son collègue David DeWitt ont à présent identifié un lien entre les 'longues pluies' et les températures océaniques dans le Pacifique.

Ils ont remarqué qu’en 1999, il y a eu un changement brusque des températures de la surface de l’océan Pacifique. Celle du Pacifique occidental s’est réchauffée, alors que dans le Pacifique Est, les températures en surface se sont refroidies. Les observations climatiques historiques ont été combinées avec des expériences de modèles climatiques, et les auteurs en ont conclu à un lien solide entre ces changements et "une diminution tout aussi brutale des longues pluies d’Afrique de l'Est qui ont eu lieu autour de cette période-là". Leurs résultats ont été publiés au mois de janvier dans Geophysical Research Letters.

Les chercheurs n'ont pas trouvé d’explication au changement des températures des océans. Et les changements climatiques à long terme, que leur étude n'a pas abordés, "pourraient compliquer davantage la situation", a poursuivi Lyon.

Ils préviennent en outre que la perturbation des 'longues pluies' pourra se prolonger encore quelques années.


"La nature lentement évolutive de ces conditions océaniques semble indiquer que la tendance actuelle pourrait persister plusieurs années" a affirmé Lyon, ajoutant toutefois qu’on pourrait assister à des variations d'une année sur l'autre.

Chris Funk, climatologue auprès du Réseau des Systèmes d'alerte rapide aux risques de famine (Famine Early Warning Systems Network ou FEWS NET), a noté à l’intention de SciDev.Net que cette étude était "excellente".

Le document "prouve de manière éloquente que le Pacifique Centre-Ouest a connu de véritables changements, qui ont eu une influence déterminante" sur les longues pluies, a-t-il laissé entendre. Il a ajouté que cette étude "conduira probablement à l’amélioration des prévisions".

Funk a noté que sa propre recherche, stimulée par l'étude en question, avait montré que sur les huit dernières 'longues pluies' manquantes, sept étaient liées aux températures des mers du Pacifique.

"Cette recherche influence déjà d'une manière positive les prévisions climatiques et la préparation pour la sécurité alimentaire", a-t-il ajouté.

Lien vers le résumé dans Geophysical Research Letters

Reportage additionnel de Mićo Tatalović

Références

Geophysical Research Letters doi:10.1029/2011GL050337 (2012)

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.