Rapprocher la science et le développement

  • L'Afghanistan en tête du classement des pays vulnérables aux catastrophes

Shares

LʹAfghanistan, le Tchad, lʹÉrythrée, le Niger et la Sierra Leone sont les cinq pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles, selon un nouvel indice mondial de risques de catastrophes conçu par lʹInstitut de lʹUniversité des Nations Unies sur lʹenvironnement et la sécurité humaine (UNU-EHS).

Selon IRIN, le but de cet indice mondial de risques est dʹaider les bailleurs de fonds et les organisations humanitaires à comprendre les raisons pour lesquelles certains pays sont exposés à un risque plus élevé que dʹautres, et à modeler, en conséquence, leurs réactions face aux catastrophes.

Jörn Birkmann, directeur scientifique du projet, a revendiqué que cʹétait le seul indice à définir les risques en se basant sur lʹinteraction entre les aléas de la nature et la vulnérabilité dʹune communauté spécifique.

Pour y parvenir, quatre facteurs clés sont examinés : lʹexposition aux aléas de la nature, la probabilité que les sociétés et les écosystèmes soient endommagés, leur capacité de faire face à de telles situations grâce à une bonne gestion, une préparation contre les catastrophes et des systèmes dʹalerte, ainsi que leurs stratégies dʹadaptation.

173 pays pour lesquels ces données étaient disponibles ont été évalués au regard de cet indice afin de calculer les risques et de les présenter dans lʹédition 2011 du Rapport mondial sur les risques, publié la semaine dernière (2 septembre) par lʹUNU-EHS et lʹAlliance Development Works, un consortium de cinq organisations non gouvernementales allemandes.

Parmi les 15 pays les plus vulnérables figurent également le Burundi, la République centrafricaine, lʹÉthiopie, la Guinée, la Guinée-Bissau, Haïti, le Libéria, Madagascar, le Mozambique et le Togo.

Lien vers lʹarticle complet sur IRIN (en anglais)

Lien vers lʹédition 2011 du Rapport mondial sur les risques (en anglais)

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.