Rapprocher la science et le développement

  • Enorme succès du programme de bourses destinés aux femmes scientifiques africaines

Shares

[NAIROBI] Le programme de bourses destinées aux Femmes Africaines dans la Recherche et le Développement Agricoles (en anglais, African Women in Agricultural Research and Development, ou AWARD) a été inondé de demandes.

Depuis 2008, environ 2,200 femmes ont postulé pour seulement 250 bourses disponibles. Cette année, 785 candidates venant de 11 pays africains se sont présentées -- soit plus de 10 fois le nombre de bourses disponibles.

Vicki Wilde, directrice du programme genre et diversité au sein du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (GCRAI), qui gère le programme AWARD, se félicite du succès remarquable remporté par les bourses au cours des quatre dernières années.

"Notre souhait est de doubler, ou de plus que doubler, le nombre de femmes scientifiques tirant profit du programme au cours des cinq prochaines années", a-t-elle déclaré à SciDev.Net lors de la cérémonie de remise des bourses de l'AWARD le mois dernier (18 août).

Le programme transmet des compétences dans les domaines du leadership, de la science, du réseautage et du partenariat aux femmes scientifiques œuvrant dans l'agriculture en Afrique sub-saharienne. 180 femmes ont ainsi déjà été encadrées, et 70 autres femmes ont reçu en août des bourses de deux ans pour le perfectionnement de leurs carrières.

Les boursières de l'AWARD sont impliquées dans 16 domaines de recherche et de développement agricoles différents.

"Les impacts du programme AWARD sont réels et les résultats de l'évaluation préliminaire de nos boursières de 2008 -- les premières à compléter notre programme de deux ans -- montrent concrètement que 69 pour cent d'entre elles ont renforcé leurs compétences scientifiques", explique Wilde.

"Un total de 74 pour cent des boursières font preuve d'une confiance et d'une assurance accrues et d'un plus grand désir d'occuper des postes de direction et d'encadrement. En d'autres termes, le programme AWARD promeut des femmes scientifiques prêtes à jouer un rôle déterminant dans l'agriculture et le développement de l'Afrique", a-t-elle ajouté.

AWARD associe chaque boursière avec un scientifique de haut niveau ; près de la moitié des personnes assurant cet encadrement individualisé sont des hommes.

"Nous avons réalisé une fois encore combien il est important et fructueux d'amener les hommes à collaborer avec les femmes si nous voulons améliorer la sécurité alimentaire et réduire la pauvreté. Et nous savons par expérience que cela marche", poursuit Wilde.

A l'avenir, l'AWARD mettra davantage l'accent sur la collaboration avec les institutions de recherche et universitaires dans le but d'aider les boursières à renforcer leurs capacités pour une recherche adaptée au genre qui, à son tour, espère-t-on, renforcera les capacités de ces institutions.

Isibhakhomen Shirley Ejoh, du Nigeria, l'une des boursières de cette année, espère que les connaissances qu'elle acquiert par le biais du programme AWARD l'aideront à faire avancer ses recherches sur les légumes traditionnels sous-utilisés.

"Le panier de la ménagère au Nigeria s'amenuise en raison d'une dépendance excessive de quelques cultures qui sont mises en avant. Je veux évaluer la façon dont les aliments végétaux indigènes peuvent contribuer à la satisfaction des besoins en protéines et en macronutriments des enfants et des femmes en âge de procréer", explique-t-elle.

La Fondation Bill et Melinda Gates a financé le programme depuis sa création, avec un appui supplémentaire provenant de l'Agence américaine pour le développement international (USAID).

Lien vers le Dossier spécial de SciDev.Net sur Comment surmonter les barrières de genre dans la science

Voir ci-dessous une vidéo du programme AWARD sur ces bourses :

 

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.