Rapprocher la science et le développement

  • L'atlas africain de l'eau désormais en langue française

Shares

[ABIDJAN] Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) vient de publier la version française de son ‘Atlas de l’eau en Afrique’, un recueil de cartes, d’images satellitaires et d’images ‘avant et après’ qui révèlent la vulnérabilité des ressources en eau du continent.

Lors de son lancement le mois dernier (21 au 28 août) à l’occasion de la Semaine mondiale de l’eau en Suède, le PNUE a promis d’apporter une contribution à l’état des connaissances sur l’eau en Afrique.

L’atlas regroupe des données sur les questions liées à l’eau dans 53 pays africains et résume les progrès accomplis dans ces pays vers l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement relative à l’eau.

L’ouvrage comprend plus de 300 cartes et images satellitaires, environ 500 graphiques et des centaines de photos.

Il permet de voir notamment les efflorescences algales du Lac Victoria, les nuages de poussière qui se forment à la suite de l’érosion des sols et du ruissellement agricole en Ouganda ; la pollution due aux fuites de pétrole dans le Delta du Niger au Nigéria ; et un segment de trois kilomètres du Delta du Nil dévasté par l’érosion.

L’atlas décrit aussi des exemples plus positifs et détaille les nouvelles solutions dans le domaine de la gestion de l’eau en Afrique, avec par exemple la première cartographie détaillée de la façon dont la conservation des eaux de pluie contribue à la sécurité alimentaire dans les régions exposées à la sécheresse. On peut également citer des images qui révèlent les effets positifs de l’irrigation sur les projets en matière de sécurité alimentaire au Kenya, au Sénégal et au Soudan.

Pour Sylvain Djouka, spécialiste des eaux souterraines et enseignant à l’Université d’Abobo-Adjamé en Côte d’Ivoire, ‘[l]’atlas africain de l’eau va non seulement aider à mieux évaluer la situation de l’eau dans nos différents pays, mais il va surtout, permettre d’élaborer une stratégie intégrée de gestion de l’eau, en particulier dans les bassins transfrontaliers’.

La version anglaise de l’atlas a été publiée l’an dernier à l’occasion de la Semaine africaine de l’eau en Ethiopie (du 22 au 26 novembre).

Sur son site Internet, le PNUE annonce avoir entrepris l’élaboration de cet atlas à la demande du Conseil des Ministres africains chargés de l’eau et en collaboration avec l’Union africaine, l’Union européenne, le Département d’Etat américain, les Services géologiques des Etats-Unis et d’autres partenaires.

Lien vers l’atlas [38.9MB]

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.