Rapprocher la science et le développement

Faible efficacité du vaccin oral contre le choléra chez les enfants
  • Faible efficacité du vaccin oral contre le choléra chez les enfants

Crédit image: Cathy Yeulet

Lecture rapide

  • Malgré son âge, le vaccin oral contre le choléra (VOC) n'est pas largement utilisé

  • Pour des raisons inconnues, le VOC fonctionne moins bien chez les moins de 5 ans

  • A dose unique (au lieu de deux), il offre une protection pendant les épidémies

Shares
[NEW YORK] Selon un examen des essais cliniques et diverses enquêtes, les vaccins oraux contre le choléra (VOC) assurent une protection substantielle aux adultes, mais pour des raisons encore méconnues, ils ne fonctionnent pas aussi bien chez les enfants de moins de cinq ans.
 
La méta-analyse, menée par l'École de santé publique de Johns Hopkins Bloomberg à Baltimore, aux Etats-Unis, a examiné sept essais cliniques et six enquêtes, pour constater que le schéma de vaccination par voie orale standard à deux doses réduisait le risque de choléra chez les adultes de 58% en moyenne, mais seulement de 30% chez les enfants de moins de cinq ans.
 
Les résultats ont été publiés en juillet dans la revue The Lancet Infectious Diseases.

“Nous ne savons vraiment pas pourquoi le vaccin ne fonctionne pas aussi bien chez les jeunes enfants (moins de cinq ans) que chez les adultes, mais ce n'est pas un problème unique au VOC.”

Andrew Azman
Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health

 
Les vaccins contre le choléra - qui utilisent des cellules mortes et entières de la bactérie Vibrio cholera - sont devenus disponibles dans le commerce dans les années 1980.
 
"Ces vaccins n'ont pas été largement disponibles, ils ont été assez coûteux pour une utilisation répandue dans le contexte d'une politique de santé publique et ont été associés à un certain nombre de fausses idées, y compris qu'ils ne fonctionnent pas bien", explique Andrew Azman, épidémiologiste chez Johns Hopkins. "Nous avons décidé de faire cette étude pour mieux résumer les éléments de preuve liés à la protection du VOC".
 
"Nous ne savons vraiment pas pourquoi le vaccin ne fonctionne pas aussi bien chez les jeunes enfants (moins de cinq ans) que chez les adultes, bien que ce ne soit pas un problème unique au VOC", souligne Andrew Azman. "Des problèmes similaires ont été constatés avec d'autres vaccins oraux comme le vaccin contre le rotavirus. Il faut travailler davantage pour comprendre comment offrir une meilleure protection directe aux enfants".
 
En dépit d'une protection moins forte du VOC chez les jeunes enfants, Andrew Azman estime que son utilisation présente des avantages.
 
"Nous avons vu dans certaines études que même si les enfants ne bénéficient pas directement du vaccin, ils bénéficient d'une "protection collective", lorsque d'autres personnes, dans leur famille, sont vaccinées", souligne-t-il.
 
Il a également fait observer qu'une dose unique de ces vaccins semble fournir une protection similaire à celle d'un régime à deux doses, au moins dans les six mois suivant la vaccination.
 
"Cependant, les deux doses standard fonctionnent bien dans la population en général, pendant au moins trois ans. Le choix de l'utilisation d'un régime à dose unique ou à deux doses fait souvent l'objet d'un examen des agents de santé publique lors des épidémies dans les régions où les approvisionnements sont rares", ajoute-t-il.
 
Daniel Leung, professeur à la division des maladies infectieuses de l'Université de l'Utah, Salt Lake City, affirme que le travail du groupe, qui a combiné les données des essais anciens et récents, a généré des estimations actualisées de l'efficacité du VOC. "C'est une contribution importante à la base de données probantes pour l'utilisation du VOC à la fois dans les paramètres d'endémie et d'épidémie".
 
Daniel Leung estime que les résultats "renforcent l'option de l'utilisation d'une dose unique pour fournir une protection à court terme et soulignent la nécessité d'améliorer les vaccins avec une efficacité renforcée chez les enfants de moins de cinq ans".
 
Cet article a été rédigé par le desk Asie & Pacifique de SciDev.Net.
Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.