Rapprocher la science et le développement

  • Mise à jour sur la grippe porcine et la science : 4 janvier 2010

Shares

Le directeur général de l'OMS, Margaret Chan, a déclaré que la pandémie de grippe porcine - grippe A(H1N1) - pourrait ne pas être vaincue avant 2011.

Reuters a rapporté la semaine dernière (29 décembre) qu'elle a laissé entendre qu'il était "prudent et approprié" de surveiller l'évolution du virus au cours des 12 prochains mois,

Le nombre de cas a culminé au Royaume-Uni, au Canada et aux États-Unis, a-t-elle dit, mais continuent à se multiplier dans des pays comme l'Égypte et l'Inde.

Keiji Fukuda, conseiller spécial de l'OMS sur la grippe porcine, a déclaré le mois dernier (19 décembre) que des questions de logistique et de réglementation ont provoqué des retards dans la livraison du vaccin contre la grippe A(H1N1) au monde en développement [46kB].

L'organisation avait prévu de commencer à déployer le vaccin en novembre, en commençant par l'Afghanistan, l'Azerbaïdjan et la Mongolie, a déclaré Fukuda.

Chan a ajouté que la décision prise par AstraZeneca et Sanofi-Aventis de rappeler certains vaccins contre la grippe A(H1N1) parce qu'ils n'étaient pas assez puissants, n'était pas liée à la sécurité des produits.

A mesure que le vaccin devient de plus en plus disponible, le nombre de doses requises fait encore l'objet de débat. The Lancet a, en effet, publié le mois dernier (16 décembre) trois études provenant de la Chine*, de la Hongrie * et des États-Unis *. Toutes les trois affirment qu'une dose suffit pour un adulte, mais que les enfants (de moins de neuf ans dans l'étude américaine, et de moins de 12 ans dans l'étude chinoise) en requièrent deux. L'étude hongroise ne s'est pas intéressée aux enfants.

Or une étude australienne, qui sera publiée dans le Journal of the American Medical Association cette semaine (6 janvier), a découvert qu'une dose est efficace chez les enfants âgés de plus de six mois.

Le New England Journal of Medicine a rapporté le mois dernier (31 décembre) que si les jeunes sont plus susceptibles d'attraper la grippe A(H1N1), ils ne sont pas plus susceptibles de la propager.

Les personnes de moins de 18 ans sont deux fois plus susceptibles d'attraper la grippe porcine des membres de leurs familles que celles âgés de 19 à 50, mais ne sont pas plus susceptibles de la transmettre.

Des scientifiques américains ont cartographié l'interaction entre les cellules humaines et celles de l'A(H1N1). Les résultats de leur etude, publiés dans la revue Cell (17 décembre), orienteront de futures études, ont-ils dit.

Et une petite protéine humaine appelée IFITM pourrait expliquer pourquoi certaines personnes sont très peu affectées par la grippe A(H1N1), alors que d'autres en meurent. Des chercheurs américains ont conclut que plus une personne a de l'IFITM, le mieux c'est.

Stephen Elledge, l'auteur principal de l'étude, également publiée dans Cell (17 décembre), a déclaré le virus se reproduit de 5 à 10 fois plus vite en l'absence de l'IFITM.

Une collaboration entre des chercheurs canadiens et espagnols a permis de découvrir que les malades souffrant d'infections graves de grippe A(H1N1) ont des taux élevés d'interleukine-17, un produit chimique qui aide les globules blancs à combattre les infections et les maladies.

Les résultats de cette recherche, publiés dans la revue Critical Care (24 décembre), pourraient conduire au développement d'un médicament qui bloque l'interleukine-17 afin d'empêcher des cas graves de grippe A(H1N1).

Les personnes ayant des problèmes de santé sous-jacents, comme une faiblesse cardiaque ou un cancer, ont besoin d'un traitement rapide et intensif comprenant des antibiotiques et des antiviraux quand elles attrapent la grippe A(H1N1), selon une étude portant sur les autopsies de 21 personnes mortes du virus.

Les résultats de cette recherche, effectuée au Brésil, ont été publiés dans l'American Journal of Respiratory and Critical Care ce mois-ci (1 janvier).

*L'inscription gratuite est nécessaire pour visualiser cet article

Cette mise à jour vous est-elle utile ? Dites-nous pourquoi afin de nous permettre de l'améliorer.

Si vous avez utilisé des informations provenant de l'une de nos mises à jour sur la grippe porcine et la science, veuillez nous le faire savoir par courrier électronique en expliquant comment ce matériel vous a été utile et l'impact qu'il a eu sur votre travail.

Les mises à jour régulières sur la grippe porcine et la science de SciDev.Net rentrent dans la sous-rubrique grippe porcine proposant des informations, des opinions et des articles de fond récents sur la grippe porcine et le monde en développement. 

Vous pouvez également recevoir de SciDev.Net les toutes dernières informations sur la grippe porcine en vous connectant à notre flux RSS ou en vous abonnant à notre alerte e-mail hebdomadaire.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.