Rapprocher la science et le développement

  • Les chercheurs 'ont trop d'influence' sur la recherche en santé

Shares

[BAMAKO] D'après un intervenant à la Conférence Ministérielle mondiale sur la Recherche pour la Santé, les  décisions délicates sur les priorités en matière de recherche ne devraient pas pas être laissées entre les mains des seuls universitaires.

Au contraire, Irene Akua Agyepong, la directrice régionale des services de santé du Ghana, a déclaré lors de la conférence de Bamako, au Mali, que la responsabilité de l'élaboration des programmes devrait échoir aux décideurs politiques, aux communautés bénéficiaires et aux personnes chargées de la mise en oeuvre des politiques – un groupe souvent négligé.

S'exprimant lors de la session consacrée à la politique sanitaire et aux systèmes de recherche (tenue le 17 novembre 2008), elle a ajouté que les chercheurs n'étaient pas toujours les mieux placés pour déterminer quels sujets de recherche étaient les plus adaptés aux besoins du pays.

Elle a poursuivi en déclarant que le rôle des chercheurs devait se limiter à la définition de la méthodologie de la recherche, qui relève de leur domaine de compétence.

Elle a précisé que les laissés pour compte dans l'élaboration de la politique en matière de recherche pour la santé sont ceux qui sont chargés de sa mise en oeuvre. Elle a ajouté que ce groupe, important mais négligé, "modifiait" souvent les politiques au moment de leur mise en œuvre simplement parce qu'elles ne sont pas adaptées aux réalités.

Elle a affirmé que ce fonctionnement de "bureaucratie de rue" pouvait être limite grâce à la prise en compte de leurs idées dès le début du processus.

Un certain nombre de chercheurs ont soutenu le point de vue d'Agyepong. Ainsi, Sourou Gbangbade, chercheur dans le domaine de la santé maternelle à l'ISPHA (Amélioration des Performances des Systèmes de Santé en Afrique) (ISPHA), au Benin, a déclaré que " les universitaires ont toujours la tête dans les nuages, tandis que les hommes politiques au pouvoir sont ceux qui subissent la pression sociale".

Si les décideurs politiques fixent les priorités, ils seront obligés d'utiliser les résultats des projets de recherche, a-t-il ajouté.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.