Rapprocher la science et le développement

Le Bénin redoute la polio qui a réapparu au Nigeria
  • Le Bénin redoute la polio qui a réapparu au Nigeria

Crédit image: Flickr/Gates Foundation

Lecture rapide

  • Alors qu’il s’apprêtait à fêter son éradication, le Nigeria a vu resurgir la polio

  • Par précaution, les pays voisins comme le Bénin prennent des dispositions préventives

  • L’OMS maintient son objectif d’éradiquer la polio d’ici la fin de l’année 2016

Shares
Après la réapparition de la poliomyélite dans l’Etat de Borno au Nigeria, les pays voisins sont désormais sur le qui-vive.
 
Pays limitrophe à l’ouest, le Bénin qui entretient avec le Nigeria de fortes relations d’échanges, est particulièrement exposé. 
 

“La forte migration et les échanges entre le Bénin et le Nigéria constituent un risque d’importation du virus vers le Bénin et les autres pays limitrophes”

Pierre Mpele-Kilebou
Représentant-résident de l’OMS au Bénin

 
"La forte migration et les échanges entre le Bénin et le Nigéria constituent un risque d’importation du virus vers le Bénin et les autres pays limitrophes", analyse à cet effet Pierre Mpele-Kilebou, représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Bénin.
 
Ce dernier rassure cependant en précisant que des dispositions ont été prises pour faire face à la toute nouvelle apparition de la maladie sur le territoire.
 
"Dès la notification des deux cas de poliomyélite au Nigéria, dit-il, l’OMS a informé les autorités sanitaires du Bénin et le ministre de la Santé a rendu public un message officiel à l’endroit des autorités sanitaires départementales pour renforcer la surveillance et la détection rapide de tout cas suspect afin qu’une riposte adéquate soit organisée".
 
Par ailleurs, ajoute-t-il, "le réseau de surveillance épidémiologique dans les 34 zones sanitaires du pays met un accent particulier sur la surveillance active des cas de paralysie flasque aiguë, notamment dans les régions frontalières avec le Nigéria".
 
Enfin, indique la représentation de l’OMS au Bénin, "une semaine de vaccination est prévue à la fin du mois d’août pour le rattrapage des enfants qui ont échappé à la vaccination dans les villages et les zones d’accès difficiles et celles aux frontières du Nigéria."
 
Campagnes de vaccination
 
Ce dispositif de riposte s’ajoute au fait que chaque année, le Bénin organise quatre campagnes nationales de vaccination contre la Polio ; question de protéger tous les enfants de moins de cinq ans contre cette maladie.
 
La troisième session pour 2016 étant prévue pour la période allant du 28 au 31 octobre 2016 en synchronisation avec d’autres pays comme la Guinée, le Libéria, la Sierra Léone, le Niger, le Mali et la Mauritanie.
 
Une stratégie qui a visiblement porté des fruits puisque le dernier cas de polio enregistré au Bénin remonte à 2009.
 
C’est le 12 août dernier que deux nouveaux cas de poliovirus sauvage ont été recensés dans le nord-est du Nigeria ; alors que le pays s’apprêtait à annoncer l’éradication de cette maladie dont la dernière apparition en Afrique remontait en 2014.
 
Selon les autorités nigérianes, sa réapparition peut s’expliquer par le fait qu’une grande partie de cet Etat est, depuis des années, sous le contrôle du groupe terroriste Boko Haram.
 
Dès lors, les agents chargés de la vaccination n’avaient pas été en mesure d’atteindre des milliers d’enfants dans la zone, et la surveillance de l’évolution du virus avait également été compromise par ces problèmes sécuritaires.
 
Objectif
 
Néanmoins, d’après l’OMS les cas ont progressivement diminué dans le pays ; avec 123 cas en 2012, 53 cas en 2013, 6 cas en 2014 et pas de cas en 2015.
 
Face à cette réapparition de la maladie dans le pays, le gouvernement nigérian a tôt fait de lancer une vaste campagne de vaccination ce lundi 15 août 2016, dans l’état concerné.
 
La poliomyélite est une maladie qui touche principalement les enfants de 0 à 5 ans et se manifeste dans sa forme la plus sévère par une paralysie irréversible des membres voire des muscles respiratoires, causant dans ce cas la mort du patient.
 
Elle est contagieuse et se transmet essentiellement par voie féco-orale, notamment à travers les eaux souillées.
 
Le Nigéria comptait autrefois à lui seul plus de la moitié des cas de poliomyélite recensés dans le monde. Le nombre de cas a diminué de 99% depuis 1988, passant de 350 000 à 74 cas en 2015.
 
Nonobstant le retour de la maladie, les experts de l’OMS demeurent optimistes quant à leur objectif d’éradiquer complètement la polio d’ici à la fin de l’année 2016.
Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.