Rapprocher la science et le développement

  • 69 pays réunis à Bamako lancent un 'Appel à l'action' pour la recherche en santé

[BAMAKO] Parmi les voeux exprimés hier (19 novembre) à l'issue du Forum mondial sur la Recherche pour la Santé, les ministres de la santé du monde en développement ont déclaré souhaiter maîtriser leurs propres programmes de recherche en matière de santé

Lors de l' 'Appel a agir,' lancé pendant la cérémonie de clôture du Forum, ils ont déclaré vouloir inscrire les politiques de santé au titre de leurs priorités  et améliorer la coordination entre les ministères afin que leurs pays respectifs puissent s'approprier les programme de recherche.

'L'Appel de Bamako à agir' est le résultat de quatre années de réunions régionales, de questionnaires, de forums de discussions, d'une enquête auprès des acteurs clés et, cette semaine, d'un forum de trois jours, avec des débats à un niveau ministériel et des sessions parallèles. A ce forum, tenu à Bamako, ont participé des ministres ou leurs représentants de 69 pays.

Dans leur communiqué final,  les ministres ont appelé les bailleurs de fonds à coordonner leurs propres priorités avec celles des pays en développement et à mieux harmoniser leurs programmes de recherche avec ceux des autres institutions.

Ils ont proposé que les gouvernements affectent deux pour cent de leur budget de la santé à la recherche, et renforcent les capacités à chaque niveau du système de la recherche – depuis l'identification des priorités nationales en matière de recherche, leur mise en œuvre et l'évaluation des résultats atteints.

La société civile et les associations doivent être impliquées dans l'ensemble du processus de recherche pour permettre de promouvoir les apports venant de la base.

Parmi les autres objectifs majeurs arrêtés à l'issue de cette réunion, figure l'appel à la collaboration avec le secteur privé et à la promotion de l'"e-santé". Sans oublier des objectifs spécifiques, tels que la mise en oeuvre des recommandations de la Commission de l'OMS sur les Déterminants sociaux de la Santé et la possibilité d'instituer une "Journée mondiale de la recherche pour la santé" célébrée chaque année.

L'OMS a souligné l'importance de ce forum, dans la mesure où il s'agit de la première rencontre de ce type qui se penche sur la façon dont les différents secteurs de recherche – " non seulement la recherche pour la santé mais également la recherche sur l'enseignement supérieur, la sécurité et la socio-économie – peuvent permettre d'améliorer les soins de santé". Cette rencontre est doublement importante car elle a favorisé des échanges entre les décideurs politiques, les responsables du secteur de la recherche et les représentants de la société civile".

L'OMS a déclaré que l'Appel à agir "ferait office d'orientation pour diverses approches du développement de la recherche"

Pour Ok Pannenborg, conseiller principal chargé des questions de santé à la Banque mondiale, "le Groupe de la Banque mondiale se félicite de l'issue de la réunion pour l'accent mis sur la recherche et l'innovation, et la recherche pour la santé. Cet appel aura une influence significative sur l'action de la Banque mondiale au cours des quatre prochaines années."

Cependant, de l'avis les observateurs, de graves lacunes subsistent.

"L'appel ne prévoit aucun mécanisme", a fait remarquer Damson Kathyola, Directeur de la recherche au Ministère de la santé du Malawi. " L'OMS doit [à présent] mettre en place des mécanismes d'innovation pour le suivi et l'évaluation de la mise en œuvre des stratégies prévues dans l'appel."

"Nous savons qu'il faut faire de la recherche si nous voulons améliorer l'état de santé de nos populations. Mais il n'existe aucune connexion entre les politiques et les personnes chargées de leur mise en œuvre. Qui va appliquer ces politiques?"

D'autres participants ont estimé que ce document ressemble trop à l'Appel à agir issu de la réunion précédente, le Sommet ministériel sur la Recherche pour la Santé de Mexico en 2004 (voir Looking for Concrete Results).

Ce communiqué sera présenté à l'Assemblée mondiale de la Santé et à la Conférence générale de l'UNESCO en 2009.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.