Rapprocher la science et le développement

  • Romain Murenzi sera le prochain directeur de TWAS

Shares

La TWAS, Académie des sciences du Tiers-monde, vient de nommer Romain Murenzi comme son nouveau Directeur général.

Physicien rwandais ayant contribué à la renaissance scientifique de son pays, Murenzi remplacera à ce poste Mohamed Hasan qui prend sa retraite après 25 années passées à la tête de l'institution.

Paul Kagame, le président rwandais, avait nommé Murenzi ministre de l'éducation, de la science, de la recherché scientifique et technologique en 2001, et en 2006, ministre de la science, de la technologie et de l'information et des technologies de communication. A ces deux postes, il a contribué à l'expansion et à la modernisation du système éducatif du Rwanda, ainsi qu'au renforcement des capacités scientifiques et technologiques du pays.

Dans un article écrit pour SciDev.Net en 2009, Murenzi affirmait l'engagement du Rwanda envers la science et la technologie en tant que stratégie de développement, "assurant que la science, la technologie, et l'innovation, et les technologies de l'information et de la communication, continuent à jouer un rôle central dans nos stratégies de développement".   Il se disait "optimiste quant à l'atteinte par le Rwanda de ses objectifs au cours des années à venir".

En 2009, il a quitté le Rwanda pour occuper le poste de directeur du Centre pour la science, la technologie et le développement durable de l'Association américaine pour l'avancement de la science (AAAS) des Etats-Unis, une institution qui s'intéresse aux questions liées au développement durable fondé sur la science, surtout dans le monde en développement.

Murenzi est membre du conseil de l'Institut africain des sciences mathématiques (AIMS) et du Fonds international Dian Fossey pour les gorilles. Il siège au comité consultatif de l'organisation scientifique et de développement Scientifiques Sans Frontières, et au conseil scientifique du Programme international relatif aux sciences fondamentales de l'UNESCO.

Pour Jacob Palis, le président de l'Académie,  "la riche carrière du professeur Murenzi à la fois comme chercheur, enseignant, administrateur de haut niveau et responsable politique font de lui un excellent candidat au poste de directeur exécutif de la TWAS. Nous sommes convaincus que le professeur Murenzi a les compétences et l'expérience requises pour diriger le Secrétariat au cours des années à venir à une époque où la TWAS souhaite accroître ses efforts de renforcement des capacités scientifiques et technologiques dans tous les pays en développement".

Créée en 1983 par le Prix Nobel Abdus Salam, la TWAS assure la supervision d'une vaste gamme de programmes de renforcement des capacités. Son secrétariat est basé en Italie, dont le gouvernement pourvoie à l'essentiel du financement.

Dans une récente interview, Hassan faisait part à SciDev.Net de ses espoirs que la TWAS poursuive la délégation de certains de ses pouvoirs aux régions et devienne un acteur de premier plan sur les questions scientifiques dans le monde en développement.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.