Rapprocher la science et le développement

  • Les femmes sous-représentées en science ‘dans les pays émergents’

Les femmes reprsentent moins du tiers des personnes exerant dans les secteurs de linformatique, de lingnierie et des sciences physiques dans certaines des principales conomies mergentes dans le monde, insiste un rapport. Dans ces pays, la garde denfants et les politiques de lemploi offrent peu dassistance aux mres qui travaillent.

Elles sont galement trs peu reprsentes des postes de direction, comme ceux de recteurs duniversits ou de membres de lacadmies des sciences, ajoute le rapport, publi le 2 octobre dernier par le cabinet de consultants Women in Global Science Technology (WIGSAT), bas au Canada.

Ltude sest penche sur les donnes relatives linscription des femmes dans la recherche et leur emploi dans ce domaine, ainsi quaux politiques lies lemploi, comme la garde denfants, lgalit de rmunration et la souplesse dans lamnagement du temps de travail au Brsil, en Inde, en Indonsie, en Core et en Afrique du Sud, ainsi quaux Etats-Unis et dans lUnion europenne.

Elle en conclut que ces pays, bien qu lavant-garde du progrs technique, nont pas ouvert leurs socits du savoir aux femmes, salinant ainsi une main-duvre crative susceptible de contribuer la croissance et au dveloppement de leur pays.

La faible reprsentativit des femmes dans les domaines de la science, de la technologie et de linnovation est alarmante dans les plus grandes puissances conomies mondiales et elle diminue mme dans plusieurs dentre elles, y compris aux Etats-Unis, indique le rapport.

Les femmes sont aussi sous-reprsentes parmi les dirigeants duniversits: en 2010, 13,8 % des universits dEtat de lAfrique du Sud taient diriges par des femmes, contre seulement 10,9 % au Brsil. En Afrique du Sud, les femmes reprsentent 28 % des membres de lacadmie des sciences, tandis que dans la plupart des autres pays, elles en reprsentent moins de 12 %.

Sophia Huyer, directrice excutive de WIGSAT a confi SciDev.Net que les pays ne tirent pas entirement profit des comptences des femmes dans le secteur du savoir.

Elle indique des tudes dmontrant que les Etats pchent par manque de politiques adquates et quils ne soutiennent pas les femmes de manire approprie, en leur offrant par exemple la possibilit dadopter des horaires de travail souples, et laccs une garde denfants un tarif abordable.

Plusieurs pays manquent galement de donnes ventiles par sexe, ce qui donne croire que les gouvernements nont pas valu leurs politiques sur les femmes ni laccs de ces dernires au march du travail.

Parmi les conomies mergentes passes en revue par ltude, le Brsil arrive en tte pour ce qui des politiques et de lemploi des femmes dans la science, lingnierie et la technologie. lInde est en dernire position mais elle enregistre des progrs.

Sudha Nair, ancienne directrice du JRD Tata Ecotechnolgy Centre en Inde, qui a contribu ltude du WIGSAT, attribue le mauvais classement de lInde la taille du pays et sa diversit, mais elle souligne les progrs accomplis en matire de politiques notamment avec son 11me plan quinquennal- pour promovoir ltude et la pratique des science et technologies.

LInde devra encore concevoir des programmes innovants pour attirer et retenir [les femmes] dans la science, lingnierie et la technologie.

Yupa Hanboonsong, chercheur lUniversit Khon Kaen, en Thalande, estime que ce rapport reflte les observations quelle a effectues en Thalande. Elle pense quun grand nombre de filles tudient la science et lingnierie, mais que lorsquil est question de choix de carrire, on tend voir moins de femmes.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.