Rapprocher la science et le développement

  • L'UNESCO entend aider l'Irak dans l'élaboration de sa politique scientifique

Shares

[BAGDAD] Une initiative des Nations Unies, soutenue par le Japon, vient dʹêtre lancée pour aider à reconstruire les infrastructures de recherche de lʹIrak et commencer la transition du pays vers une économie fondée sur le savoir.

Cette initiative, annoncée à Erbil en décembre 2010 lors dʹune rencontre entre lʹUNESCO (lʹOrganisation des Nations Unies pour lʹéducation, la science et la culture) et les hauts fonctionnaires des ministères irakiens pour la recherche et lʹenseignement supérieur, va établir une politique nationale complète pour la science, la technologie et lʹinnovation.

Samir Raauf, haut fonctionnaire au ministère de la Science et de la Technologie, a déclaré à SciDev.Net que la première étape est "dʹidentifier la capacité de la recherche déjà en place en Irak". Cela sera possible en rassemblant les articles et les rapports qui existent sur les recherches qui ont été menées, notamment les recherches non achevées, réalisées par des commissions spéciales.

Dʹaprès S. Raauf, le but de cette initiative, qui a été lancée le mois dernier, est dʹévaluer la capacité de la recherche en Irak et dʹutiliser ces informations pour répondre aux besoins urgents du pays, qui figurent dans le plan quinquennal du ministère de la Planification.

Grâce au 212 000 dollars américains (161 000 euros) apportés par le gouvernement japonais, cette initiative pourra créer un réseau dʹexperts, de scientifiques, dʹuniversitaires et dʹentrepreneurs nationaux et internationaux pour intégrer les priorités politiques sur une période de 12 mois. Ces scientifiques seront reliés aux instances et aux organisations gouvernementales qui pourront exploiter leurs travaux.

Les priorités de la recherche varient selon les régions irakiennes. Le travail visant à les identifier fera partie dʹun dialogue national sur le rôle de la science et des technologies pour stimuler la croissance économique et améliorer la qualité de vie en Irak.

Falah Ibrahim, Directeur du Center for Energy Research à Bagdad, a qualifié cette initiative de vitale pour exploiter pleinement le potentiel des scientifiques irakiens ; il sʹagit selon lui dʹune "manière innovante de bien orienter leur production".

Il a ajouté quʹil soutiendrait les efforts du pays pour réduire sa dépendance des technologies importées, aider à revitaliser son développement scientifique et tirer profit de ses cadres scientifiques.

Trois conférences seront organisées en 2011, dans la région kurde, à Bagdad et à Basra, ainsi que plusieurs séminaires. Les recommandations qui seront formulées à lʹissue de ces conférences seront recueillies avant la fin de lʹannée.

Les priorités du gouvernement en ce qui concerne la recherche au cours des quatre prochaines années dans les cinq catégories principales, à savoir le renforcement de la capacité humaine, les techniques de lʹinformation, lʹagriculture, lʹenvironnement, les ressources en eau et l’énergie renouvelable, sʹappuieront sur ce travail.

Lors de la conférence de presse qui a suivi lʹannonce de cette initiative, Casey Walther, responsable des sciences naturelles pour lʹUNESCO, en Irak, a déclaré : "Cette initiative commune est, au fond, une manière de paver le chemin vers un avenir meilleur pour la population irakienne, en exploitant es connaissances et les capacités de ses dirigeants, de ses scientifiques, de ses écoles et de ses entreprises".

LʹUNESCO est le principal conseiller technique et de renforcement des compétences, en matière de politiques relatives à la science, à la technologie et à lʹinnovation, des Nations Unies.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.