Rapprocher la science et le développement

  • Les moLes moyens de l’université menacés par les politiques de recherche

Daprs Phuong Nga Nguyen, la recherche gnratrice de revenus court terme peut rduire les moyens des universits, qui sont le creuset du dveloppement conomique long terme.

De par le monde, il est gnralement reconnu que les connaissances fondes sur la recherche favorisent le dveloppement conomique. Par consquent, les organismes de financement, notamment les gouvernements, poussent les universits se focaliser sur les rsultats des travaux de recherche utilisables. La faon dont ils exercent cette pression, au moyen de la gouvernance de la recherche, peut soit promouvoir et faciliter la recherche universitaire ou constituer une entrave celle-ci, et parfois nuire aux acquis dune universit.

Par gouvernance de la recherche on entend les politiques que les acteurs cls, tels que les gouvernements, les bailleurs de fonds, lindustrie et les organisations non gouvernementales, appliquent dans la gestion et la rgulation de la recherche. Ces politiques sont destines ltablissement de normes pour la conduite des activits de recherche et la contribution au dveloppement de la qualit thique et scientifique, ainsi qu la promotion de bonnes pratiques.

La pratique de la gouvernance de la recherche, et en particulier les critres qui rgissent le dcaissement des subventions et le contrle de leur utilisation par les organismes de financement, varient selon le pays et en fonction des spcificits politiques, conomiques et culturelles. Mais leurs consquences sur les dirigeants des universits et le personnel enseignant sont souvent identiques partout dans le monde.

Des pressions commerciales

Les exigences des diverses parties prenantes ont modifi les rapports au sein des universits et entre les universits, mais aussi avec les bailleurs de fonds et les communauts externes.

Par le pass, les gouvernements et les organismes de financement accordaient des subventions pour le dveloppement de la recherche et le renforcement des capacits. Mais avec lavnement de lconomie mondiale du savoir, ce financement de base a souvent t supplant par des relations orientations plus commerciales. Les bailleurs de fonds exigent tant des universits du Nord que de celles du Sud quelles simpliquent davantage dans le monde des affaires. Ils veulent un retour sur investissement dans le domaine de la recherche sous la forme de rsultats ou de connaissances susceptibles de contribuer au dveloppement conomique et social.

Une attitude qui, son tour, pousse les universits mettre laccent sur la recherche applique parfois au dtriment de la recherche fondamentale et des programmes denseignement. Tandis que certaines universits accordent la priorit aux projets de court terme pour obtenir des rsultats susceptibles dtre brevets, crant mme parfois leurs propres socits pour acclrer le dveloppement du produit de la recherche.

Lenseignement est relgu au second plan

Un certain nombre dorganismes de financement ne considrent plus lenseignement comme le meilleur moyen de promouvoir le dveloppement conomique alors quil est traditionnellement au centre des missions de luniversit. Une attitude qui pousse certaines universits modifier leurs stratgies de collecte de fonds en mettant plus daccent sur la recherche.

Ce qui peut avoir des consquences sur les mesures prvues par luniversit pour rcompenser son personnel, sur les activits de tutorat, voire meme les politiques de recrutement. Dans des pays comme la Chine, les chercheurs considrs comme ayant russi, ont des activits de consultants, vendent les rsultats de la recherche universitaire lindustrie ou publient dans des revues dvaluation par leurs pairs, sont mieux rcompenss, sous la forme de bonus ou dindemnits de dplacement.

Les universits rduisent parfois leurs engagements dans le domaine de lenseignement pour permettre aux universitaires de consacrer davantage de temps la recherche. Ce qui nuit la fois la quantit et la qualit de lenseignement. Mme avec une charge denseignement rduite, les universitaires ont toujours tendance ngliger leurs responsabilits dans le domaine de la formation des tudiants de premier cycle, en dchargeant parfois leurs tches denseignement sur les tudiants de second cycle. Ce qui semble tre particulirement vrai dans des pays comme la Chine, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

Les moyens diminuent, au lieu de saccrotre

Laccent mis sur laspect commercial de la recherche implique que la recherche fondamentale ou pure ne bnficie plus de lattention qui lui est traditionnellement accorde. Mais les dirigeants des universits et le personnel enseignant noublient pas que ce sont les universits rputes pour la haute qualit de leurs activits de recherche fondamentale, par exemple lUniversit de Melbourne en Australie, qui attirent le plus les partenaires industriels et les organismes de financement. Leurs moyens dans le domaine de la recherche fondamentale servent de base solide la recherche applique laquelle leurs partenaires peuvent se fier.

La majeure partie de la recherche commercialise dont les universits font la promotion concerne des projets de court terme susceptibles de gnrer rapidement des bnfices. Ces projets ne couvrent pas les frais gnraux lies lutilisation du personnel et des infrastructures essentielles.

Ces activits empechent galement les universits dlaborer des programmes de recherche approfondis et long terme, ce qui handicape leurs moyens de recherche et compromet leur mission qui consiste amliorer la qualit globale de la recherche.

Assumer la responsabilit du soutien la recherche fondamentale

Il existe des actions que les universits et les gouvernements peuvent entreprendre afin de tirer le meilleur parti de la gouvernance de la recherche tout en limitant ses consquences nfastes.

Les gouvernements et les organismes de financement doivent redfinir leurs exigences lgard des universits. Ils doivent investir davantage dans la recherche fondamentale et suivre les processus et les rsultats de la recherche. Ils doivent galement allouer des fonds aux universits pour compenser les ressources affectes leurs travaux dvelopper leurs capacits de recherche, moderniser et assurer la maintenance des infrastructures.

Les universits doivent revoir rgulirement leurs politiques internes afin de prserver un quilibre sain entre la recherche et lenseignement dune part, et entre les activits de recherche court terme et les activits long terme, dautre part.

Surtout, les universits doivent inscrire la promotion de la durabilit et du dveloppement de la recherche parmi leurs politiques en finanant la formation du personnel enseignant, surtout celle des jeunes chercheurs, lachat du matriel ncessaire, des ouvrages et des quipements pour rpondre aux besoins des chercheursMais ce sont les critres qui rgissent lallocation et le contrle des subventions de recherche qui dterminent, en dfinitive, la faon dont la recherche est mene dans les universits, et fixe les rgles pour ce qui est de la motivation des chercheurs. Cest pourquoi les organismes de financement doivent supporter les dpenses ncessaires la recherche applique.

Toutes les parties prenantes doivent donc contribuer la mise en place de moyens de recherche durables.

Phuong Nga Nguyen est la Directrice du Centre de garantie de la qualit de la formation et de la recherche pour le dveloppement de lducation de lUniversit nationale du Vietnam, Hanoi.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.