Rapprocher la science et le développement

  • Un outil panafricain de surveillance pour renforcer la sécurité alimentaire

[JOHANNESBURG] Un outil innovant de surveillance de la production agricole et de la sant des cosystmes en Afrique pourrait stimuler la scurit alimentaire et rduire la dgradation de l'environnement sur le continent.

L'outil du systme de surveillance de l'Afrique (en anglais, Africa Monitoring System ou AMS) a t lanc le mois dernier (23 fvrier), et a pour objectif de fournir en temps rel des donnes intgres sur l'agriculture, les services des cosystmes et le bien-tre humain, rassembles dans six catgories d'indicateurs que les dcideurs politiques et les organisations pourront utiliser pour mieux comprendre les options qui rsultent de l'accroissement de la production agricole.

L'Ethiopie, le Ghana et la Tanzanie seront les premiers pays fournir des donnes, dans la premire des trois phases qui cibleront cinq rgions d'Afrique sub-saharienne.

Conservation International (CI), une organisation non gouvernementale amricaine codirige ce projet. Sandy Andelman, vice-prsidente de CI, explique que ces donnes seront recueillies par des capteurs automatiss ainsi qu'au moyen d'observations et de mesures manuelles faites par des techniciens. Elles seront galement collectes partir d'enqutes ralises auprs des mnages l'aide de smartphones.

Les donnes en question seront rsumes en une gamme d'indicateurs holistiques et affiches sur un tableau de bord en ligne, accs libre. Les donnes brutes et les produits analytiques seront disponibles sur le Web ainsi dans des rapports ciblant des sujets particuliers a-t-elle dclar SciDev.Net.

Des centres virtuels de politique publique seront mis en place aux chelles nationale, infranationale et internationale, et les dcideurs politiques seront rgulirement sollicits pour y introduire des donnes qui permettront de s'assurer qu'ils comprennent le service et en tirent des informations pertinentes.

Andelman, qui officiera comme directeur excutif de l'AMS, affirme que l'outil aura pour public cible les dcideurs politiques aux niveaux international, rgional et national, les bailleurs de fonds, les systmes de vulgarisation agricole, les organisations non gouvernementales et les associations agricoles.

Il note que les agriculteurs profiteraient galement de manire indirecte, grce aux amliorations dans les moyens de subsistance et un meilleur entretien des cosystmes.

Pour Keith Shepherd, agronome pdologue en chef au World Agroforestry Centre, au Kenya, le systme permettrait de prendre plus de dcisions fondes sur des preuves.

Il rappelle nanmoins que l'un des principaux dfis relever consistera assurer une bonne planification et une bonne coordination entre les multiples organismes, de sorte que tout marche de faon harmonieuse.

Si des processus standardiss et systmatiques dots d'un bon contrle de qualit ne sont pas mis en place, nous pourrons tout simplement nous retrouver avec beaucoup de donnes en dsordre provenant diffrents de sites et qu'il est impossible de combiner, a-t-il alert, ajoutant que le traitement des donnes, l'analyse et l'interprtation statistiques, et la ralisation d'investissements suffisants constituaient autant de dfis potentiels.

L'AMS est dirig par Conservation International, le Conseil pour la recherche scientifique et industrielle en Afrique du Sud, et le Earth Institute aux Etats-Unis, et a reu un important financement de la Fondation Bill et Melinda Gates.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.