Rapprocher la science et le développement

  • Huit pays obtiennent des Fonds d'investissements climatiques

Shares

Des projets d'un montant de US$ 1,08 milliards, destinés à aider huit pays en développement à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone et atténuer l'impact des changements climatiques, ont été validés au cours de la première semaine du mois de novembre par les Fonds d'investissement climatique (FIC), un partenariat regroupant cinq banques de développement.

Le FIC apporte un soutien temporaire aux efforts qui permettent aux pays en développement d'atténuer les effets des changements climatiques et de s'y adapter, tandis que les conférences internationales sur le climat mettent en œuvre les mécanismes de fonctionnement du projet de fonds mondial d'adaptation.

Les pays en développement se sont engagés à apporter US$ 6,5 milliards au FIC pour aider 45 pays en développement à prendre des initiatives pour les énergies propres, la gestion durable des forêts, et un développement durable à faible teneur en carbone.

Le programme indien a bénéficié d'un prêt de US$ 775 millions, soit le plus gros montant accordé.

Le Programme d'énergie super-efficace constitue l'un des projets phare. Le financement du projet sera partiellement utilisé pour subventionner la production d'appareils efficaces d'un point de vue énergétique, comme les ventilateurs, l'éclairage, les téléviseurs et les réfrigérateurs.

« Les entreprises vont devoir procéder à de gros investissements pour modifier leurs lignes de production et fabriquer des appareils peu gourmands en énergie qu'elles peuvent vendre aux consommateurs à des prix très attractifs », déclare à SciDev.Net Shashank Jain, expert en efficacité énergétique à la Fondation pour l'énergie durable de New Delhi.

Le prêt accordé à l'Inde contribuera aussi à améliorer l'efficacité énergétique dans les grandes industries, faciliter le transfert de la technologie solaire et augmenter la production d'hydroélectricité.

En Amérique latine, le Honduras a reçu US$ 30 millions destinés à introduire les énergies renouvelables  sur le réseau national et fournir des énergies propres aux zones rurales. La Bolivie a obtenu US$ 86 millions pour la protection des ressources en eau menacées par les changements climatiques dans les zones densément peuplées d'El Alto, La Paz et le bassin du Rio Grande.

Le Mexique a reçu quant à lui US$ 60 millions sous forme de dons et de crédits pour l'amélioration de la gestion durable des forêts, notamment par les entreprises communautaires.

En Afrique, le Mali a bénéficié de US$ 40 millions pour la production d'énergie solaire, l'hydroélectricité à petite échelle et les biocarburants.  

En Asie, US$ 40 millions ont été accordés Népal pour développer l'hydroélectricité à petite échelle et augmenter  l'offre d'énergies propres dans les zones rurales, et US$ 30 millions au Laos pour réduire la déforestation.

Le Programme d'investissement forestier du FIC a mis en place un mécanisme de dons qui va accorder US$ 50 millions aux populations autochtones et aux projets communautaires locaux au Brésil, en Indonésie, en République démocratique du Congo, au Mexique, au Ghana, au Pérou, au Burkina Faso et au Laos.

« Pendant les deux années de consultations qui ont abouti à la création de ce mécanisme de financement, les populations autochtones et les communautés locales ont fait preuve d'un impressionnant leadership, ce qui a contribué à assurer la prise en compte de leurs préoccupations et besoins », révèle à SciDev.Net Patricia Bliss, responsable des programmes du FIC.

« Il s'agit d'une étape cruciale vers une pleine association des peuples indigènes et des communautés locales aux prises de décisions sur les changements climatiques », ajoute-t-elle.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.