Rapprocher la science et le développement

  • Comment parler de l'incertitude scientifique aux décideurs politiques

Si l'incertitude fait partie intgrante de la science, elle ne doit pas justifier l'indcision. Chandrika Nath nous explique comment parler de l'incertitude aux dcideurs politiques.

En tant que scientifique, vous savez que l'incertitude est intrinsque la science. On ne peut pas rpondre avec une totale certitude toutes les questions et mme les thories largement acceptes peuvent tre contestes par de nouvelles preuves.

Mais les non scientifiques -- et la plupart des dcideurs politiques en font partie en sont moins conscients. Les dcideurs attendent en gnral des scientifiques scientifiques des rponses dfinitives pour prendre leurs dcisions.

Dans ces circonstances, comment fournir aux dcideurs politiques les informations dont ils ont besoin tout en leur expliquant que l'incertitude est inhrente la science?

Les systmes naturels sont par nature variables. Que ce soit dans les systmes climatiques ou dans les ractions humaines aux nouveaux mdicaments, la variabilit peut rendre les prdictions incertaines.

La mesure des choses comporte galement des incertitudes. En effet, aucune mesure n'est prcise 100 pour cent -- les instruments que nous utilisons, les personnes qui mesurent, et de nombreux autres facteurs, entranent tous des imprcisions,et en consquence des incertitudes.

L'erreur statistique (et le design exprimental) est lie cela. Par exemple, l'incertitude dans les essais cliniques est lie la taille de l'essai. Moins nombreuses sont les personnes impliques, plus faible est l'efficacit statistique d'une tude et, par consquent, la fiabilit du rsultat..

Fondamentalement, l'incertitude dcoule galement des lacunes -- en particulier pourdes systmes complexes. Par exemple, il y a beaucoup de choses que nous ignorons sur les nuages. Etant donn qu'ils sont importants pour la dtermination de la quantit d'nergie solaire qui atteint la surface de la Terre, nos lacunes impliquent un facteur d'incertitude dans les prvisions relatives aux changements climatiques.

Dans certains cas, le facteurd'incertitude peut tre rduit grce la collecte d'un plus grand nombre de donnes ou de donnes de meilleure qualit. Mais les incertitudes dans les systmes naturels complexes, tels que la mto terrestre, signifient qu'aucun niveau pratique de recherche ne conduira la certitude. Nous ne saurons jamais avec exactitude ce que sera la mto dans trois semaines.

L'incertitude fait avancer la science, et pousse les scientifiques chercher constamment des rponses. Le physicien du 20me du sicle, Richard Feynman, a un jour dclar:il est beaucoup plus intressant de vivre sans savoir, que d'avoir des rponses qui pourraient tre fausses.

Mais pour les dcideurs politiques, l'incertitude est problmatique, en particulier en ce qui concerne les choix controverss dans le domaine de l'environnement ou de la sant publique. Les dcideurs politiques aiment avoir des rponses prcises ce qui est impossible dans le domaine scientifique.

En consquence, bien que l'incertitude pousse les scientifiques l'action, elle peut conduire les dcideurs politiques l'indcision. Ils retardent souvent la prise de dcisions dans l'espoir d'liminer les incertitudes. Et parfois, ils utilisent l'incertitude comme une excuse pour ne pas prendre des dcisions impopulaires ou coteuses.

Peut-tre faudrait-il dire aux dcideurs politiques que l'incertitude n'est pas synonyme de science imparfaite. Par exemple, la grande majorit des scientifiques sont certains que les changements climatiques se produisent, mme s'ils restent incertains quant aux rsultats exacts.

L'une des faons les plus simples de le dire serait la suivante : Nous ne savons pas tout, mais savons-nous assez pour prendre des dcisions?

Le mot 'assez' est le nud du problme, et tre capable de parler du degrd'incertitude dans l'information que vous prsentez aux dcideurs politiques est essentiel. Il faut rendre l'incertitude comprhensible. C'est beaucoup plus utile que de dire simplement: Nous ne savons pas.

Parfois, nous avons une ide assez claire de ce qui pourrait se passer si une dcision devait treprise, et quel point serait plausible le rsultat. Dans ces situations, utilisez des dclarations probabilistes qui appuient vos conclusions.

Prsentez le rsultat le plus probable mais aussi d'autres. Par exemple, dites qu' partir des donnes disponibles, il y a X pour cent de chances que le rsultat 'A' se produise dans les 100 prochaines annes et X pour cent de chances que ce soit le rsultat 'B'.

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'volution du climat (GIEC) a labor une 'chelle de probabilits' qui peut aider lier les probabilits au langage quotidien. Quand ils disent qu'il est hautement probable que les tres humains aient exerc une influence considrable sur le rchauffement du climat, cela signifie qu'il y a plus de 95 pour cent de chances que ce soit le cas.

Cependant, il est prouv que, mme si les gens sont au courant de l'chelle de probabilits, chacun continue interprter les expressions qualitatives sa manire. Donc, donnez aussi les pourcentages rels.

Expliquez, aussi simplement que possible, o se situent les principales incertitudes dans les preuves que vous exposez. Quelles sont les limites de tout modle que vous avez utilis? Vous appuyez-vous seulement sur un nombre limite d'tudes? Davantage de recherches pourraient-elles rduire certaines des incertitudes? Faites preuve de transparence sur les hypothses qui ont t formules dans chaque cas, et sur la qualit des preuves.

Si vous prsentez une srie de rsultats qui prend galement en compte diffrentes actions, cela peut aider la prise de dcisions. Par exemple, les spcialistes des changements climatiques prsentent les rsultats probables d'une forte rduction, d'une faible rduction et d'une non-rduction du tout des gaz effet de serre.

Toutes les incertitudes ne sont pas quantifiables, surtout lorsque nous faisons sur l'avenir des prdictions, qui dpendent de nombreux facteurs inconnus. Mais de telles incertitudes devraient toujours tre reconnues et prises en compte dans les projets.

Les responsables des plans relatifs de futures pandmies peuvent vouloir se prparer pour le scnario pour lequel les scientifiques sont plus srs -- savoir qu'il y aura un virus pandmique dans un avenir prvisible -- tout en tenant compte du fait que le virus en question ne peut pas tre prdit avec prcision. Par exemple, la pandmie de la grippe porcine a montr que les plans d'urgence ne devaient pas tre bass uniquement sur les connaissances sur la grippe aviaire.

La science n'est que l'un des nombreux facteurs que les dcideurs politiques prennent en considration lors de la prise de dcisions -- par exemple, ils psent galement le cot de la dcision, et la raction qui sera celle du public.

Ds les annes 1970, les scientifiques taient proccups par les consquences du rchauffement de la plante d aux activits humaines. Mais le premier accord international pour lutter contre l ce rchauffement n'est entre en vigueur qu'en 1997. La dcision politique a t retarde en partie cause de l'incertitude scientifique.

Les dcisions vont galement varier suivant les personnes et les endroits, et les dcideurs confronts des niveaux d'incertitude similaires peuvent prendre des dcisions trs diffrentes. Par exemple, il y a des incertitudes qui entourent l'innocuit des cultures gntiquement modifies pour la sant humaine et l'environnement, et l'Union europenne n'a valide qu'une poigne de cultures gntiquement modifies, en partie en raison des positions divergentes des Etats membres sur l'innocuit de la technologie des OGM.

Mais dans d'autres cas, les dcideurs ont utilis une approche diffrente. Bien que des incertitudes demeurent sur son impact long terme, le coton gntiquement modifi reprsente 40 pour cent de tout le coton cultiv dans le monde entier.

Les scientifiques ont peu d'influence sur la manire dont les dcideurs politiques utilisent leurs conclusions, mais ils doivent toujours leur parler clairement et ouvertement de toute incertitude contenue dans les informations qu'ils leur prsentent. En le faisant, ils contribuent faire en sorte que les incertitudes ne soient pas minimises, exagres, ou ignores au profit d'intrts politiques.

Il est important de faire preuve d'honntet et de transparence par rapport l'origine de vos preuves. Quelle que soit votre passion pour une question, ne vous concentrez pas uniquement sur les scnarios extrmes. Essayez de faire connatre l'ventail des rsultats possibles.

Soyez aussi neutre et objectif que possible et laissez les faits parler d'eux-mmes. Ne brossez pasun tableau pessimiste ou un tableau exagrment flatteur si les donnes ne le corroborent pas.

Ne vous focalisez pas trop sur ce que vous ne savez pas au dtriment de ce que vous connaissez bien -- trouvez un quilibre raisonnable entre les deux.

Faites attention de ne pas rendre vos dclarations trop vagues dans le processus de traduction d'informations scientifiques en un langage que les dcideurs politiques vont comprendre. Evitez d'utiliser des expressions telles que une augmentation substantielle ou une petite rduction, sans les quantifier. A quel point est-elle substantielle? A quel point est-elle petite?

Pourtant, il peut y avoir de la place pour la subjectivit, condition qu'elle soit ancre dans l'exprience. Parfois, si l'incertitude ne peut pas tre correctement quantifie, vous pouvez synthtiser les opinions subjectives d'un groupe d'experts. Cela s'appelle un 'avis d'experts'. Il est souvent utilis pour faire des prvisions lies aux changements climatiques.

Nous ne connaissons pas encore le seuil de temprature qui permet d'atteindre le 'point de basculement' du climat de la Terre. Par consquent, une faon d'eclaircir cette question est de demander aux experts ce qu'est ce seuil, en fonction de leur degre de connaissance l des donnes existantes. Mais quand vous parlez d'incertitudes aux dcideurs politiques, vous devez indiquer si elles sont fondes sur votre opinion ou sur une science objective.

Vous assurer que vous parlez de l'incertitude dans tous vos contacts avec les dcideurs politiques devrait signifier qu'au fil du temps, ils deviennent plus familiers avec le concept, et plus confiants quant la prise de dcisions malgr les incertitudes. Voir le guide d'information des dcideurs politiques de SciDev.Net pour plus de conseils gnraux sur les dcideurs politiques d'information.

Ainsi, lors de la formulation des messages destins aux dcideurs politiques, assurez-vous de toujours y inclure des lments sur les inconnues, bien qu'il soit tentant de les omettre pour laisser la place des messages potentiellement plus intressants.

Essayez de partager ce que vous avez appris sur le discours sur l'incertitude avec des collgues pour que d'autres scientifiques ne 'rinventent pas le fil couper le beurre'. Envisagezd'organiser un dialogue de groupe dans votre service ou de faire circuler des instructions crites. Proposez vos services aux collgues cherchant faire la mme chose. Enfin, continuez tenter de transmettre d'autres informations. Aprs tout, la pratique permet de tendre vers la perfection.

Chandrika Nath est conseillre scientifique l'Office parlementaire pour la science et la technologie, au Royaume-Uni, o elle dirige galement un projet visant aider les Parlements africains trouver des moyens de fournir leurs hommes politiques des informations scientifiques fiables.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.