Rapprocher la science et le développement

  • Une nouvelle institution scientifique pour le Moyen-Orient et l'Asie centrale

Shares

[KARACHI] Les pays du Moyen-Orient et de l'Asie central sont arrivés à un accord pour donner un nouveau souffle à la science et à la technologie (S&T) dans leurs régions, en lançant une fondation pour la science.

L'Organisation de Coopération économique (OCE) vient d'apporter les touches finales à un accord pour créer la Fondation pour la science de l'ECO, dans le but de stimuler la science et le développement dans ses dix états membres.

"La Fondation pour la science de l'ECO, concerne les programmes de recherche communs, les bourses d'étude ainsi que les programmes d'échange scolaire, et elle vise à renforcer les compétences dans la région", a déclaré Fatih Unlu, Secrétaire-Général adjoint de l'ECO.

Il a indiqué que l'Iran, le Pakistan et la Turquie apporteront les mêmes contributions à un fonds consacré à la S&T, et que les autres états membres, à savoir l'Afghanistan, l'Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l'Ouzbékistan, apporteront une contribution sur une base volontaire.

Le Pakistan sera le premier à accueillir la Fondation pour la science, son siège changera suivant les membres de la fondation.

L'accord a été finalisé lors d'une visite du Secrétaire-Général de l'ECO, Mohammed Yahya Maroofi, à la Fondation pour la science, au Pakistan, au début du mois (2 mars).

La première réunion du comité de trustees, qui se tiendra en avril, sera l'occasion de discuter du programme initial, d'une formule de travail, de la prévision d'un règlement, ainsi que des programmes et des rendez-vous prévus pour 2011–12, qui permettront à la fondation de fonctionner.

Manzoor Hussain Soomro, Président de la Fondation pour la science au Pakistan, a déclaré que la fondation allait jouer un rôle différent de celui de la COMSTECH, l'Organisation du comité de la S&T de la Conférence islamique, dont 57 pays du monde musulman sont membres.

"L'ECO a son propre environnement de travail, mais l'ECO interagira nécessairement avec la COMSTECH", a-t-il déclaré.

L'ECO a déjà signé un memorandum d’entente avec l'UNESCO, pour encourager la sensibilisation à la S&T dans la région.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.