Rapprocher la science et le développement

  • Un matériau de construction prometteur à base de kénaf

[OUAGADOUGOU, BURKINA FASO] Des chercheurs burkinabs et franais ont mis au point un matriau de construction peu onreux base d'argile et de sable, mls des fibres de kenaf.

Le kenaf est une plante de la famille du coton, dont les fibres sont trs utilises au Burkina Faso pour fabriquer des sacs et des cordes, l'instar d'autres produits traditionnels issus du bois, comme le papier.

Jacob Sanou, du centre de recherche Farako-Ba de Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso, affirme que l'ide d'utiliser le kenaf pour fabriquer des matriaux de construction lui a t inspire par le lin que les Europens utilisent depuis longtemps pour une gamme de produits, notamment les vtements, le papier et les produits industriels.

Sanou s'est alli deux spcialistes des matriaux composites bass en France, Philippe Blanchart, de l'Ecole nationale de cramique industrielle de l'Universit de Limoges et Moussa Gomina, chercheur burkinab de l'Universit de Caen.

Ils ont mis au point un matriau composite base de kenaf, moins cher et plus rsistant que les matriaux de construction classiques, permettant une parfaite isolation contre la chaleur et le bruit.

L'quipe a tudi les pratiques culturales du kenaf et conclu que la plante n'a aucun effet ngatif sur la qualit du sol, et que mme sans engrais, les rendements moyens en sont d'environ quatre tonnes l'hectare. Cela fait du kenaf une culture prcieuse et durable pour l'environnement.

Cette tude pourrait permettre aux communauts agricoles rurales de btir des maisons confortables et abordables sans dtruire l'environnement, dclare Sanou dans un entretien accord SciDev.Net.

Notre tude prouve le bon potentiel du kenaf en tant que matriau de construction, a-t-il ajout, prcisant qu'il faudra d'autres tudes pour en dterminer la viabilit commerciale.

Le ministre burkinab de la Recherche scientifique et de l'innovation, Gnissa Konat, estime que ce travail prsente un grand intrt pour le gouvernement, qui a rcemment fait du secteur du btiment et des matriaux cologiques une priorit de sa politique de la recherche la plus rcente.

Il conserve la chaleur, et les btiments construits avec ce matriau consomment plus d'nergie parce qu'il faut les climatiser. La combinaison du knaf et de l'argile local a t un succs inattendu, une opportunit que les autorits veulent saisir pour donner un coup de fouet au secteur du btiment au Burkina Faso.

Des tests supplmentaires devront tre mens en laboratoire l'Universit de Ouagadougou et dans les coles de gnie-civil, poursuit Sadou.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.