Rapprocher la science et le développement

  • La Malaisie se joint aux appels en faveur d'une organisation mondiale l'environnement

Shares

[KUALA LUMPUR] La Malaisie se joint à l'appel lancé en direction des dirigeants de la planète pour la création d'une Organisation mondiale de l'environnement (OME).

Le Premier ministre Datuk Seri Najib Tun Razak a fait cette proposition au cours d'une allocution prononcée lors de la Première réunion préparatoire au Congrès mondial sur la justice, la gouvernance et le droit pour la durabilité de l'environnement, qui s'est tenue à Kuala Lumpur au début de ce mois (12-13 octobre).

Selon lui, les nombreux accords sur l'environnement ont créé un système complexe dans lequel chaque accord donne lieu à la mise en place de son propre secrétariat et de sa propre administration.

Cette proposition devrait être examinée par les dirigeants de la planète lors du sommet de Rio de Janeiro sur l'
environnement  prévu en juin prochain au Brésil.

Cette déclaration intervient après la lettre de la Chancelière allemande Angela Merkel en 2009 et le discours du président français Nicolas Sarkozy prononcé à l'ONU, dans lequel il appelait de ses voeux la création d'une telle organisation. Le Brésil, l'Italie et le Kenya soutiennent également cette idée.

L'an dernier, à l'occasion de la conférence annuelle du Programme des Nations Unies pour l'environnement en Indonésie, son directeur exécutif Achim Steiner a évoqué la possibilité de créer une telle organisation, en précisant que « la situation actuelle n'est plus tenable ».

Selon Najib, l'OME doit jouer un rôle consultatif et de facilitation plutôt que de régulation. Elle simplifierait les systèmes en place, en améliorant leur cohérence, et pourrait assurer une meilleure coordination avec les agences de l'ONU.

Malaysia has been focusing on adopting green technologies in line with its green technology policy.

La Malaisie met l'accent sur l'adoption des technologies vertes conformément à sa politique favorable aux technologies vertes.

Le gouvernement malaisien a également mis sur pied une politique nationale d'acquisition de produits 'verts' qui privilégie l'achat de produits écologiques par le gouvernement et le secteur privé.

« Dans chaque pays, le gouvernement est généralement le plus gros consommateur, et s'il achète des produits verts, cette décision peut doper la croissance industrielle et accroître la demande sur le marché », explique Najib. « Seule une réforme profonde du système de
gouvernance peut permettre de relever les défis de la durabilité environnementale ».

Nithi Nesadurai, président de la Société Malaisienne de protection de l'environnement en Malaisie, estime que « l'idée émise [par le Premier ministre] est pertinente. Les questions environnementales sont traitées de manière parcellaire. La création de l'OME pourrait permettre d'aborder la question environnementale de manière plus globale ».

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.