Rapprocher la science et le développement

Un vaccin anti-Ebola à 100% efficace
  • Un vaccin anti-Ebola à 100% efficace

Crédit image: Tommy Trenchard/MSF

Lecture rapide

  • Après des tests en Guinée, le vaccin rVSV-ZEBOV a montré un grand niveau d’efficacité

  • Les résultats de tests menés en 2015 ont été confirmés dans la revue The Lancet

  • Le nouveau vaccin pourrait être commercialisé dès 2018

Shares
Selon les tests effectués l’an dernier en Guinée et dont les résultats ont été publiés ce vendredi dans la revue The Lancet (1), le vaccin expérimental rVSV-ZEBOV assure un niveau de protection élevé contre le virus Ebola.
 
Les tests, menés par une équipe internationale de chercheurs, sous la direction de Marie-Paule Kieny, sous-directeur général de l’OMS pour les systèmes de santé et l’innovation, ont porté sur 11.841 personnes.
 
Selon les chercheurs, parmi les 5837 personnes qui ont reçu le vaccin, aucun cas d'Ebola n'a été enregistré 10 jours ou plus après la vaccination.
 
En comparaison, on a relevé 23 cas 10 jours ou plus après la vaccination chez les personnes n’ayant pas reçu ce vaccin.
 
Les essais ont été menés par le ministère guinéen de la Santé et d'autres partenaires internationaux, dont l’Organisation mondiale de la Santé.
 
Dans un communiqué de presse, l’OMS précise que le rVSV-ZEBOV est le premier vaccin à "prévenir l’infection par l’un des agents pathogènes les plus létaux connus à ce jour et ces résultats ajoutent du poids aux résultats publiés plus précocement l’année dernière."

“Si ces résultats convaincants arrivent trop tard pour ceux qui ont déjà perdu la vie dans l’épidémie d’Ebola qui a frappé l’Afrique de l’Ouest, ils montrent que face à la prochaine flambée de cette maladie, nous ne serons pas sans défense.”

Marie-Paule Kieny
OMS

 
Réagissant à la publication des résultats du test, Marie-Paule Kieny a déclaré que "si ces résultats convaincants arrivent trop tard pour ceux qui ont déjà perdu la vie dans l’épidémie d’Ebola qui a frappé l’Afrique de l’Ouest, ils montrent que face à la prochaine flambée de cette maladie, nous ne serons pas sans défense."
 
Pour rappel, la firme américaine Merck a acquis les droits de commercialisation du le rVSV-ZEBOV, qui pourrait être enregistré en 2018, après soumission du dossier aux autorités sanitaires américaines et européennes.
 
Le processus d'approbation standard est habituellement d'une durée de 10 ans, voire plus, a rappelé Marie-Paule Kieny.
 
L’Organisation Mondiale de la Santé précise aussi que dans le cas où la flambée d’Ebola repartirait avant son approbation, ce vaccin serait rendu accessible par une procédure appelée "usage compassionnel", permettant de l’utiliser après l’obtention d’un consentement éclairé.
 
Les essais ont été menés par le ministère guinéen de la Santé et d'autres partenaires internationaux, dont l’OMS.
 
Le vaccin, fabriqué par Merck, Sharpe & Dohme, a été qualifié de "percée thérapeutique" par les autorités sanitaires aux Etats-Unis et reçu de la part de l’Agence européenne des médicaments un statut particulier qui devrait permettre un examen réglementaire plus rapide, une fois le dossier soumis.
 
Depuis la première identification du virus Ebola en 1976, des flambées sporadiques ont été notifiées en Afrique. Mais l’épidémie, qui a endeuillé de 2013 à 2016 l’Afrique de l’Ouest, en faisant plus de 11 300 morts, a souligné l'urgence de la mise au point d’un vaccin.

Références

(1) The Lancet - Efficacy and effectiveness of an rVSV-vectored vaccine in preventing Ebola virus disease: final results from the Guinea ring vaccination, open-label, cluster-randomised trial (Ebola Ça Suffit!)
Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.