Rapprocher la science et le développement

  • Tuberculose : la recherche sur un vaccin se dote d'une feuille de route

Une feuille de route mondiale sur les vaccins contre la tuberculose (TB) énonçant les grandes priorités de la recherche-développement  pour la prochaine décennie a été publiée aujourd'hui dans un numéro spécial de la revue Tuberculosis.

Chaque année, la tuberculose tue près de 1,5 million de personnes et infecte 9 millions d'autres. Les chercheurs espèrent éliminer cette maladie d'ici à 2050, mais, pour ce faire, de nouveaux vaccins seront nécessaires en plus des traitements et des diagnostics de meilleure qualité.

Le rapport intitulé Vaccins contre la tuberculose: Une feuille de route stratégique pour le développement de vaccins s'appuie ainsi sur les conclusions du Deuxième Forum mondial sur les Vaccins contre la tuberculose organisé à Tallinn, en Estonie en 2010, avec des experts de renommée internationale et des parties prenantes en matière de vaccins contre la tuberculose.

La feuille de route a été élaborée et approuvée par le Groupe de travail sur les nouveaux vaccins du Partenariat Halte à la tuberculose -- un partenariat hébergé par l'OMS, qui regroupe près de 1000 organisations partenaires à travers le monde, dont la Banque mondiale, l'Agence américaine pour le développement international (USAID) et des compagnies pharmaceutiques.

Elle met l'accent sur cinq priorités afin d'accélérer le développement de vaccins sûrs et efficaces, et identifie les étapes clés pour chacun de ces domaines prioritaires. Celles-ci vont de l'incitation à la créativité en matière de recherche et de découverte, à l'atteinte d'une meilleure compréhension de la maladie, d'un développement plus rapide de vaccins, et de nouvelles approches pour tester plus rapidement l'efficacité des vaccins.

En outre, les essais cliniques de dernière étape, dont le prix et la logistique sont "de grands obstacles" au développement des vaccins, doivent être harmonisés et mieux coordonnés entre toutes les parties prenantes.

Les critères mondiaux de sélection pour les meilleurs candidats vaccins doivent également être établis. Enfin, la feuille de route appelle à faire émerger un soutien politique en faveur de la recherche sur les vaccins, grâce au plaidoyer et l'engagement des médias, afin de "préparer l'approbation et l'adoption [par le public] de nouveaux vaccins contre la tuberculose, une fois homologués".

Pour Jelle Thole, co-rédacteur en chef de la feuille de route et directeur de l'Initiative pour un vaccin contre la tuberculose, "l'élément le plus important est que nous devrions [désormais avoir] une coordination mondiale de nos efforts, [des efforts] des bailleurs de fonds et des laboratoires assurant le développement des médicaments, afin de nous assurer qu'en définitive les meilleurs vaccins sont produits".

Il ajoute que la feuille de route représentait un point de vue consensuel des acteurs de la lutte contre la tuberculose dans le monde, et que le Partenariat Halte à la tuberculose pourrait superviser l'harmonisation au niveau mondial de la recherche dans ce domaine.

"Le projet intervient à un moment où nous avons une perspective très prometteuse des vaccins contre la tuberculose ... La feuille de route définit ce que devraient être les prochaines étapes", a-t-il poursuivi.

Il a expliqué que le document est destiné aux bailleurs de fonds, au grand public et aux communautés affectées pour qu'ils comprennent qu'"il existe à l'heure actuelle un effort mondial pour faire quelque chose contre cette terrible maladie".

Aeras, une organisation à but non lucratif œuvrant pour le développement d'un vaccin contre la tuberculose et impliquée dans la rédaction de la feuille de route, a annoncé la semaine dernière (15 mars) qu'elle recevra US$ 220 millions sur cinq ans de la Fondation Bill et Melinda Gates pour développer de nouveaux vaccins contre la tuberculose.

Toutefois, la directrice des communications de Aeras, Annmarie Leadman, a déclaré à SciDev.Net que ce montant ne couvrirait qu'environ la moitié des besoins estimés de l'organisation.

"C'est une énorme, une généreuse démonstration de soutien, mais en fait, notre principal message est que nous avons besoin de beaucoup plus", a-t-elle dit.

Selon Michael Brennan, conseiller principal pour les affaires mondiales à Aeras et un co-rédacteur en chef de la feuille de route, les estimations montrent qu'environ US$ 1.9 milliards seront nécessaires au cours des cinq prochaines années pour financer la recherche sur le vaccin contre la tuberculose. Les niveaux de financement actuels ne se situent qu'à environ US$ 78 millions.

Mel Spigelman, président et premier dirigeant de l'Alliance mondiale pour le développement de médicaments contre la tuberculose, qui n'a pas été impliquée dans l'élaboration de la feuille de route, a félicité les acteurs de la lutte contre cette maladie pour avoir uni leurs forces pour "se mettre d'accord et faire progresser une vision commune pour l'avenir de ce domaine".

Il a ajouté que le domaine de la recherche sur la tuberculose avait souffert des décennies de négligence et que tous les domaines de la R&D sur la tuberculose restent "manifestement sous-financés". Il a également noté que les gouvernements ont réduit leurs financements pour de nouvelles recherches sur les maladies négligées.

"Mais ignorer la tuberculose ne la fera pas disparaître -- nous avons besoin de nouveaux outils pour arrêter ce tueur mondial".

Lien vers la feuille de route complète

Voir ci-après une vidéo d'Aeras sur des vaccins contre la tuberculose:





Références

Tuberculosis doi:10.1016/S1472-9792(12)70005-7 (2012)

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.