Rapprocher la science et le développement

Un nouveau partenariat pour les innovations technologiques
  • Un nouveau partenariat pour les innovations technologiques

Crédit image: Sven Torfinn / Panos

Lecture rapide

  • Le partenariat porte sur un montant de 1,3 million de dollars

  • L’objectif est de concevoir des modèles d’entreprenariat adaptés à l’Afrique

  • L’initiative va apporter du soutien aux secteurs de l’éducation et de la santé.

Shares
[LE CAP] Un partenariat destiné à stimuler les innovations technologiques sur les marchés émergents d’Afrique vient d’être noué entre l’École supérieure de commerce de l’Université du Cap en Afrique du Sud (UCT GSB) et la société de téléphonie mobile MTN.

Dans le cadre de ce partenariat triennal annoncé le 23 février dernier, MTN a investi 1,3 million de dollars (environ 650 millions de FCFA) dans une initiative baptisée MTN Solution Space (‘L’espace des solutions MTN’) – un pôle d’innovation abrité par le GSB qui s’appuie sur deux piliers : l’expertise technologique de MTN, et l’accent placé par le GSB sur la pratique des affaires en considération des conditions africaines.
 

“L'objectif de ce partenariat est de développer non pas des technologies plus intelligentes, mais des technologies plus avancées.”
 
Walter Baets, Ecole supérieure de commerce de l'Université du Cap

Sarah-Anne Arnold, Directrice de MTN Solution Space, rappelle dans le communiqué annonçant le partenariat, que "MTN jouit déjà d’une forte implantation géographique en Afrique et de nombreux étudiants africains sont inscrits au GSB, sans oublier la réputation de l’école comme centre d’excellence académique et en matière de recherche . Nous conjuguons nos forces pour un objectif commun et recherchons des solutions aux plus grands défis auxquels notre continent fait face.”

Les domaines d’action du partenariat n’ont pas encore été précisés ; mais Walter Baets, Directeur de l’UCT GSB, indique tout de même qu’il est question notamment de mettre au point des applications et des programmes mobiles pour soutenir des secteurs comme l’éducationles soins de santé, l’entreprenariat et la croissance de petites entreprises.
 
“Ce partenariat prendra la forme d’une coopération ouverte autour d’innovations commerciales judicieuses pour l’Afrique et des usages que nous pouvons en faire pour apporter des solutions aux problèmes africains”, souligne-t-il.
 
Le partenariat n’est pas spécifiquement destiné à stimuler de nouveaux développements, poursuit-il.

Au contraire, il aidera les innovateurs à élaborer des modèles d’entreprise efficaces en Afrique qui soient à la portée des communautés défavorisées.

“Certains problèmes peuvent être résolus de façon novatrice et relativement peu onéreuse par le recours aux technologies existantes. L’objectif de ce partenariat est de développer non pas des technologies plus intelligentes, mais des technologies plus adaptées ”, précise Walter Baets.

Lancée en 2014, l’initiative MTN Solution Space est ouverte aux étudiants de l’UCT GSB ainsi qu’à un public plus large, par un système d’adhésion.

“Le projet est fondé sur l’esprit des start-up qu’elle cherche à soutenir, et sert d’espace de rencontres et d’échanges aux gens qui voient les choses de la même façon ”, martèle le Directeur de l’UCT GSB.

Le pôle a d’ores et déjà contribué à la réussite de François Petousis, étudiant à l’UCT GSB et concepteur de Lumkani, un système de détection rapide des incendies, relève-t-il.

Cette initiative a remporté le prix de la meilleure start-up du concours 2014 de l’innovation en science et technologie.

Pour Chris Whelan, Directeur général d’Accelerate Cape Town, organe de défense des intérêts des entreprises, le partenariat entre l’UCT GSB et MTN est l’occasion d’accroître l’impact des solutions technologiques novatrices conçues au Cap.

“Si cette initiative se montre concluante, d’autres entreprises et organisations ici et ailleurs en Afrique la remarqueront et chercheront à attirer des talents par des initiatives semblables”, estime-t-il.

“Par ailleurs, plus il y a de gens compétents dans le secteur technologique, plus il y a des chances de résoudre les énormes questions de santé et de mode de vie auxquelles plus d’un milliard d’Africains font face sur le continent ”.

Cet article est une production de la rédaction anglaise pour l’Afrique subsaharienne de SciDev.Net.
Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.