Rapprocher la science et le développement

  • Les Arabes heureux de la création d'une base de données sur la recherche

Shares

[AMMAN] Les scientifiques du monde arabophone se sont félicités du lancement d'un service d'abonnement par une base de données universitaires en ligne consacrée à la recherche scientifique et intellectuelle dans la région.

Cette base de données, baptisée E-Marefa, a été lancée le 9 janvier dernier. Elle est supervisée par la société Knowledge World Company for Digital Content (Société du savoir mondial pour un contenu digital), basée en Jordanie.

Elle a pour objectif de fournir aux entreprises et aux chercheurs arabes un accès aux résultats de la recherche provenant des pays arabes et islamiques.

Les abonnés auront accès à quelque 45000 articles existants tirés de périodiques et de rapports scientifiques en arabe et en textes traduits de l’anglais.

On espère que d'ici la fin de l'année 2012, la base de données contiendra des publications provenant de 250 centres de recherche et établissements universitaires de 18 pays arabes, portant le nombre total de documents disponibles à 70000 au moins.

Les abonnés auront également accès au texte intégral de certains articles, tirés de quelque 450 revues spécialisées, selon Sana' Mousa, directeur du contenu scientifique et de l'édition de E-Marefa.

Les articles, qui vont des documents de recherche aux critiques de livres, couvriront toutes les disciplines allant des sciences sociales à l'ingénierie, selon Sami Khazandar, le superviseur général de la base de données.

"E-Marefa vise à aider à accroître les contenus arabes sur le Web, dont le manque a fait souffrir le monde arabe" a déclaré Khazandar à SciDev.Net.

"La base de données améliorera la communication entre les chercheurs du monde arabe."
Les frais d'abonnement seront facturés selon un tarif dégressif, en fonction de la taille et de la nature de l'institution souscrivant l’abonnement, a déclaré Mousa.

Les grandes entreprises et les institutions de recherche débourseront jusqu’à à 20000 dollars pour s’abonner, mais les universités, les secteurs de la santé et les organismes médicaux se verront attribuer un droit d’accès libre.

Des partenariats sont également en cours de création pour établir des liens entre, d’une part, des entreprises privées et de grandes organisations et, d’autre part, des établissements universitaires et médicaux du monde arabe qui auraient, sinon, à payer pour consulter la base de données.

Mousa a déclaré que les publications scientifiques dans le monde arabe sont souvent soupçonnées d’être biaisées et insuffisamment appuyées sur les sciences exactes. E-Marefa ne comprendra que des travaux examinés par les pairs, et publiés pour essayer de corriger cette situation, a-t-il poursuivi.

Mahmoud Sarhan, le directeur général du Centre anticancer Roi Hussein, a déclaré à SciDev.Net que cette base de données était une excellente idée.

"Il est cependant d'une importance primordiale de s’assurer que la base de données est précise, conviviale et facile à consulter avant d’en faire une large publicité", a-t-il ajouté.

"Il reste à E-Marefa un gros travail à abattre pour renforcer la crédibilité et la confiance [envers la région]".

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.