Rapprocher la science et le développement

  • Le projet des villages du Millénaire entre dans sa deuxième phase

Shares

Le Projet des Villages du Millénaire est récemment entré dans sa deuxième phase, accompagné d'un rapport indiquant que l'initiative serait sur la bonne voie pour permettre aux personnes vivant dans les communautés appauvries d'Afrique subsaharienne d'atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Pourtant, les experts qui suivent l'évolution de l'initiative ont douté de la viabilité financière du projet à long terme.

Le projet, idée originale en 2006 de Jeffrey Sachs, directeur du Earth Institute à l'université Columbia, aux Etats-Unis et ancien directeur du Millennium Project des Nations unies, a pour objectif de montrer comment des 'villages de recherche' dans dix pays africains peuvent atteindre les OMD et devenir des sources de compétences et de connaissances durables.

La deuxième phase du projet, de 2011 à 2015, a été lancée la semaine dernière (03 octobre) avec plus de US$ 72 millions de nouveaux dons. Elle se concentrera sur le développement d'entreprises visant à rendre les communautés auto-suffisantes au moment où le projet s'achèvera, et l'élargissement des interventions et réalisations au reste de l'Afrique rurale, en collaboration avec les gouvernements africains.

Au début du projet, certains experts se disaient inquiets à l'idée que les villages deviennent des 'îlots de succès' susceptibles de s'effondrer une fois que les bailleurs se seraient retirés. Ils jugeaient par ailleurs l'avancement du projet trop rapide, alors que des initiatives similaires dans d'autres pays en développement ont montré que les changements ne se produisent pas du jour au lendemain.

Selon le rapport, qui détaille les réalisations de l'initiative jusqu'à présent, sur 11 des 14 sites initiaux, le taux de paludisme a chuté de 72 pour cent au cours des trois premières années ; le nombre de ménages ayant accès à une eau potable améliorée a plus que triplé ; les rendements moyens du maïs ont doublé sur six sites et quadruplé dans certains ; les taux de malnutrition chronique ont chuté d'un tiers chez les enfants de moins de deux ans et la proportion d'élèves bénéficiant des programmes de cantine scolaire a augmenté de 75 pour cent.

"Les cinq premières années du projet démontrent certainement la faisabilité du modèle", a déclaré Paul Pronyk, directeur du suivi et de l'évaluation du projet, à SciDev.Net. "Nous savons à présent qu'un ensemble intégré d'interventions appliquées à de multiples secteurs peut être fait et optimisé dans certaines des zones les plus reculées et difficiles d'accès de la planète".

Pourtant, un article publié l'an dernier et co-écrit par Michael Clemmens, un agrégé supérieur de recherches au Center for Global Development, aux Etats-Unis, estime que certains des résultats revendiqués par le projet étaient "exagérés".

"Il existe des raisons de penser qu'une fraction importante des changements observés se seraient produits même si le projet n'existait pas", a déclaré Clemmens à SciDev.Net. "Ce que nous savons vraiment, c'est que rien ne prouve que cela aura des effets à long terme".

Il estime que le projet ne devrait pas être étendu tant que les impacts à long terme n'étaient pas clairement identifiés.

"La seule façon de savoir serait d'examiner [l'impact] après quelques années sans cette énorme masse d'argent", a-t-il ajouté.

Pour Steve Wiggins, un chargé de recherches à l'Overseas Development Institute, au Royaume-Uni, qui a collaboré à une revue en 2008, "le projet a raison d'entamer le processus de transfert de l'initiative au niveau local". Il prévient néanmoins que le grand défi pour l'Afrique se pose au niveau de la gouvernance.

"Ce n'est pas un problème de bailleurs de fonds, mais plutôt de leadership", explique Wiggins. "De nombreux pays africains ont la capacité et les ressources pour mettre en œuvre [tout seuls] le modèle de [Villages du Millénaire] ; la question donc est celle-ci : pourquoi ne le font-ils pas ?"

Lien vers le rapport complet du projet  [1.2MB]
Lien vers l'article co-écrit par Clemmens  [733kB]

Lien vers la revue  du projet de l'ODI  [706kB]

Voir ci-dessous une vidéo sur le Projet Villages du Millénaire :

 

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.