Rapprocher la science et le développement

Assurer l’approvisionnement en électricité en… jouant

Crédit image: Empower Playgrounds

Lecture rapide

  • Les élèves des zones rurales du Ghana sont défavorisés sur le plan scolaire, à cause de l'insuffisance d'infrastructures, notamment l'électricité

  • "Empower Playground" vole à leur secours, grâce à l'installation de systèmes de manèges utilisant l'énergie cinétique pour générer de l'électricité

  • Des dizaines de systèmes de production d'électricité ont ainsi été installés, ce qui a permis d'améliorer le rendement scolaire de milliers d'écoliers

Shares
Une ONG américaine a lancé une campagne d'électrification des zones rurales du Ghana, grâce à un système ingénieux de production d'électricité à partir de manèges.

Grâce à "Empower Playgrounds", une ONG basée aux Etats-Unis, 42 écoles ghanéennes, soit 7 500 élèves en tout, bénéficient de cet astucieux système de production d'électricité et onze unités seront encore installées en ce mois de juillet.
 
L'idée de la fabrication de ces manèges est née du constat que les écoliers des zones rurales du pays étaient désavantagés dans le système éducatif, à cause de l'insuffisance ou de l'inexistence d'infrastructures-clés et du fait que leurs villages ne sont pas reliés au réseau de distribution électrique.
 
Le Ghana compte 12 225 écoles primaires et environ 6 500 écoles secondaires.
 
Dans un contexte aussi compétitif, il est difficile pour la plupart des enfants ghanéens issus de milieux sociaux défavorisés de mener des études au-delà du primaire.
 
Les élèves doivent participer à un concours pour accéder à l'enseignement secondaire, afin de mieux se positionner sur le marché du travail et d'aider leurs parents.
 
Or, les enfants des milieux ruraux sont désavantagés, n'ayant pas accès à l'électricité.
 
L'électricité leur permet d'étudier à la nuit tombée et de vivre dans un environnement plus sûr, débarrassé des lampes au kérosène, reputées dangereuses pour la santé.
 
Prenant conscience de ces difficultés, l'ONG "Empower Playgrounds" se donne pour mission d'offrir de meilleures opportunités en matière d'éducation aux enfants défavorisés, en leur fournissant, entre autres, de l'énergie renouvelable à travers des équipements de jeux générateurs d'électricité.
 
 C'est pour cela qu'elle a volé au secours de plusieurs communautés rurales du pays.
 
"Le plan initial était de fournir des équipements de jeux pour encourager les enfants à aller à l'école, mais il a vite évolué vers une idée consistant à voir si les équipements de jeu pouvaient être utilisés pour convertir une partie de l'énergie cinétique produite par les enfants en électricité", explique Ben Markham, président-fondateur de Empower Playgrounds, dans une interview avec SciDev.Net.
 
"Nous avons appris qu'un enfant se livrant assidûment au jeu pouvait produire environ 80 watts pendant 15 à 30 minutes", poursuit-il.
 
Pour emmagasiner une quantité d'énergie utile, soit entre 100 et 150 watts, dans la batterie de stockage, il faudrait un dispositif où plusieurs enfants peuvent entrer à la fois.

Ainsi, la puissance génératrice des manèges a été développée.
 

“Nous apprécions toujours autant le côté ludique des manèges, mais à cause de nos moyens limités, nous nous penchons de plus en plus sur une utilisation accrue de l'énergie solaire.”

Ben Markham, Président-Fondateur de Empower Playgrounds











Le manège dispose d’une boîte de vitesses et d’un générateur d'énergie éolienne à haute efficacité.
 
Les composants électroniques et les engrenages ont été conçus pour convertir environ un tiers de l'énergie d’entrée en électricité.
 
Ainsi, le tourniquet sert non seulement de roue de travail, mais en plus, il sert d'outil de divertissement pour les enfants.
 
L'énergie produite est stockée dans une grande batterie qui, à son tour, est utilisée pour recharger les lampes à diode électroluminescente.
 
Des systèmes de manèges ont été installés sur quelques îles dans le lac Volta et le fleuve Volta, près de son embouchure avec l'océan Atlantique.
 
Selon Ben Markham, ces îles ont peu d'espoir d'être connectées au réseau électrique, de sorte que l'énergie solaire est leur réponse à court terme; d'où l'intérêt de l'ONG pour cette forme d'énergie.
 
"Certains de nos donateurs ont accepté d'aider ces villages. Nous fournissons un système de production d'énergie solaire et les villageois achètent des appareils à domicile, notamment des lampes, des transistors, des téléviseurs et des ventilateurs. Les villageois louent ensuite des batteries entièrement chargées qui alimentent une famille pendant sept à dix jours."
 
La pile est ensuite renvoyée à la station de recharge pour y être rechargée à un coût d'environ 1,50 $.
 
Le système s'est révélé extrêmement populaire auprès de la population.
 
"Dans un village où nous sommes présents, 12 familles utilisent le système. Nous nous préparons à lancer un nouveau système LAV dans un autre village", a déclaré Ben Markham à SciDev.Net.

 
Transfert de technologie
 

Avec un tel succès et dans le but d'améliorer la rentabilité du système, les ingénieurs d' "Empower Playgrounds" ont envisagé un transfert de technologie, afin d'autonomiser davantage les bénéficiaires et de leur permettre de fabriquer sur place certains composants-clés des dispositifs d'alimentation en électricité.
 
Mais les conditions locales ne leur ont pas permis de mener à bien ce projet.
 
"Nous avons essayé de fabriquer des tourniquets sur place au Ghana, mais à cause du manque de matériaux et d'équipements de qualité, les produits finis se sont révélés peu fiables et leur entretien a engendré des coûts élevés", explique encore le président d'"Empower Playgrounds".

Celui-ci insiste toutefois sur le fait que "la technologie est accessible à toute personne qui veut s'en servir", tout en recommandant l'achat des manèges auprès de fournisseurs agréés.

Reste aux promoteurs à trouver le modèle idéal d'approvisionnement en électricité, entre les manèges et les panneaux solaires.

"Il y a dix ans, lorsque nous avons commencé cette opération, le coût d'installation du manège était juste un peu plus élevé que celui d'un système de production d'électricité à base d'énergie solaire, les coûts les plus importants étant ceux des panneaux solaires et des tourniquets", explique encore Ben Markham.

"Aujourd'hui, les coûts de production de l'énergie solaire ont considérablement baissé, de l'ordre de trois fois moins cher, tandis que, parallèlement, ceux des manèges ont un peu augmenté, à cause du renchérissement du prix de certains composants."

Selon les responsables de l'ONG, Du point de vue de l'éclairage, l'utilisation de l'énergie solaire est donc une bien meilleure option.

"Nous apprécions toujours autant le côté ludique des manèges, mais à cause de nos moyens limités, nous nous penchons de plus en plus sur une utilisation accrue de l'énergie solaire", ajoute Ben Markham.
Ben Markham - Président-fondateur de Empoter Playgrounds.

"Empower Playgrounds" a pris l'engagement d'installer un système de manèges pour le compte d'une ONG au Mali, mais elle dit ne pas envisager pour l'heure d'en installer dans d'autres pays, pour des raisons liées au financement.

Le système de manège coûte environ 10,000 dollars (plus de 5 millions de FCFA), ce qui fait que le coût moyen pour fournir l'éclairage à un enfant est d'environ 10 $ (plus de 5000 FCFA) par an.

"Avec de l'énergie solaire, ce coût reviendrait à moins de la moitié de cette valeur", conclut-il.
 

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.