Rapprocher la science et le développement

  • L’Afrique prête à adopter l’éclairage à l’énergie solaire

Shares

[NAIROBI] Avec environ 120 millions de foyers en Afrique vivant hors-réseau électrique d'ici 2015, l'Afrique représente l'un des plus grands marchés du monde pour l'éclairage à l'énergie solaire portable au cours des cinq prochaines années, selon les conclusions d'un rapport.

Le rapport 'Solar Lighting for the Base of the Pyramid — Overview of an Emerging Market' ('L'éclairage à l'énergie solaire pour la base de la pyramide - Vue d'ensemble d'un marché émergent') a été publié en octobre dernier par Lighting Africa ('Eclairer l'Afrique'), une initiative conjointe de la Société financière internationale (International Finance Corporation ou IFC) et de la Banque mondiale dont le but est de développer des programmes d'éclairage à l'énergie solaire à l'échelle du continent.

Ce rapport prévoit une augmentation des ventes des systèmes d'éclairage à l'énergie solaire portatifs allant jusqu'à 65 pour cent, comparable dans son ampleur à la récente explosion des ventes de téléphones portables sur le continent. A l'heure actuelle, seul 0,5 pour cent des quelque 140 millions d'africains ne disponsant pas d'accès régulier ou fiable à l'électricité ont recours à de tels systèmes d'éclairage.

Cette croissance sera soutenue par l'approche des entrepreneurs, qui utiliseront les technologies les plus récentes et concevront des produits adaptés au goût des consommateurs, projette le rapport. Et si la distribution et le financement étaient davantage soutenus, la croissance serait plus forte encore, soutient-il.

Pour Arthur Itotia, gestionnaire du programme 'Lighting Africa', cette initiative ne vise pas uniquement à fournir de la lumière aux ménages, mais également à leur permettre d'économiser de l'argent et à réduire les risques pour la santé associés à l'utilisation des lampes à pétrole.

"En passant du pétrole à une énergie propre, des millions de consommateurs peuvent espérer améliorer leur santé, réduire leurs dépenses consacrés aux combustibles chers, et, enfin, bénéficier d'un meilleur éclairage et disposer de plus de temps utile dans leurs foyers, leurs établissements d'enseignement et leurs entreprises".

Le rapport a également constaté qu'un ménage africain moyen pourrait dépenser US$ 225 de moins par an en utilisant l'éclairage à énergie solaire au lieu du pétrole.

'Lighting Africa' contribue à créer un marché pour l'éclairage hors-réseau électrique en Afrique sub-saharienne en investissant dans l'éducation des consommateurs, dans l'amélioration de l'accès au financement et dans l'étude de nouvelles façons de distribuer ce type d'éclairage.

Pour Dana Rysankova, spécialiste principale en énergie à l'Unité Afrique Energie auprès de la Banque mondiale, la forte croissance démographique de l'Afrique et les faibles niveaux actuels d'accès au réseau électrique font que le continent accueillera bientôt d'avantage de personnes ne disposant pas d'accès à l'électricité que l'Asie.

On s'inspire, a-t-elle dit, des leçons apprises en Afrique pour conseiller d'autres régions.

"Ainsi, 'Lighting Africa' a su conseiller un autre projet de la Banque mondiale en Haïti chargé de distribuer des lanternes solaires après le tremblement de terre dévastateur qui a frappé ce pays".

Pourtant, d'autres experts mettent en garde contre le risque de voir les forces du marché l'emporter sur ces nobles idées -- et notamment si ces projets sont entièrement laissés entre les mains des acteurs du secteur privé.

Pour Simon Mugambi, un consultant indépendant sur le marché de l'énergie, "l'idée a beau être excellente et mériter d'être défendue, les personnes chargées de sa mise en application doivent agir sur le marché de manière à donner aux ménages les plus pauvres la possibilité de se procurer ce mode d'éclairage.

Lire le rapport complet 'Solar Lighting for the Base of the Pyramid — Overview of an Emerging Market' report ('Rapport sur l'Eclairage à l'énergie solaire pour la base de la pyramide -- Vue d'ensemble d'un marché émergent') [9.38MB]

Consulter le dossier 'L’énergie solaire, au service des pauvres' de SciDev.Net

Voir ci-dessous une vidéo de la Banque mondiale sur 'Lighting Africa':

 

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.