Rapprocher la science et le développement

Les TIC sont un atout pour la pédagogie
  • L'école malgache à l’heure des vitrines numériques

Les TIC sont un atout pour la pédagogie
Crédit image: SciDev.Net / Rivonala Razafison

Lecture rapide

  • Il s’agit d’ériger des salles numériques dans les écoles des régions défavorisées

  • Faute d’accès à internet les ressources pédagogiques sont installées sur les ordinateurs

  • En attendant la connexion internet, les élèves bénéficiaires louent l’initiative.

Shares
[ANTANANARIVO] La mise en place des vitrines numériques au profit des étudiants et lycées encore en marge des technologies est en marche à Madagascar.
 
Fruit d’une collaboration entre le ministère des Postes, des télécommunications et du développement numérique (MPTDN) et le ministère de l’Education nationale (MEN), l’initiative consiste à doter des lycées et des universités publiques d’un espace destiné à améliorer les performances pédagogiques dans les zones faiblement connectées.
 
Une vitrine numérique est ainsi dotée d’équipements comprenant des ordinateurs, une imprimante laser, un scanner, un vidéoprojecteur et du mobilier.
  

“Les zones où les lycées sont privés d’un accès permanent aux technologies sont concernées en priorité, afin de changer la donne”

Nasolo Razafindramaso
Directrice de la communication, MPTDN

 
Des applications pédagogiques, incluant des cours, des exercices avec leurs corrigés, une bibliothèque numérique et un Wikitionnaire élaboré par le ministère de l’Education nationale (MEN), sont installés sur les ordinateurs interconnectés par un serveur hors connexion Internet.
 
Quant à la connexion de ces centres à Internet, elle ne se fera qu’ultérieurement. "La création des vitrines numériques est la tâche du MPTDN et les connecter à Internet est la responsabilité du MEN. Le budget y afférent n’est pas encore disponible ; mais, l’idée fait son chemin ", explique Nivo Ralamboranto, chef du service des Innovations technologiques pour l’éducation au MEN.
 
Quoi qu’il en soit, ces infrastructures sont présentées comme une solution innovante dédiée à la promotion de l’enseignement tout en étant un outil pour réduire la fracture numérique dans le pays.
 
De fait, ce dispositif s’adresse à la jeunesse d’une région enclavée qui fait face à de nombreuses difficultés pour s’ouvrir au monde et accéder à de nouvelles sources de connaissances.
 
"Les zones où les lycées sont privés d’un accès permanent aux technologies sont concernées en priorité, afin de changer la donne", dit Nasolo Razafindramaso, directrice de la communication au MPTDN.
 
Taux de scolarisation
 
Selon Tiana Rajaonarison, directeur interrégional des postes et des télécommunications pour Fianarantsoa, le faible taux de scolarisation d’une région, l’existence d’un cadre similaire à la vitrine numérique et les infrastructures disponibles au niveau local, sont déterminants.
 
C’est par exemple le cas de la capitale régionale d’Ihosy qui enregistre un taux de scolarisation situé entre 14 et 15 %.
 
Doublée d’un centre informatique à gestion communautaire, la vitrine numérique qui y a été inaugurée le 17 juin pourrait faire bouger les choses bientôt.
 
Les élèves, premiers bénéficiaires de cette infrastructure, se félicitent déjà de l’existence de ce programme.
 
"Je loue l’initiative ; car c’est la première fois qu’elle [la vitrine] est installée ici. J’y porte un intérêt grandissant parce qu’elle représente un atout pour les jeunes comme moi", affirme Kanto Andriamampianina, 16 ans, en classe de seconde au lycée d’Ambatolampy.
 
"Je suis contente car tous les appareils sont disponibles gratuitement. On peut y trouver presque toutes les matières, excepté le malagasy et la philosophie. Le ministère n’a pas encore conçu les applications correspondantes alors qu’elles sont des matières de base pour les séries littéraires", commente pour sa part Mbolatiana Rakotonoely, 19 ans, qui passe le baccalauréat série A cette année.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.