Rapprocher la science et le développement

Changer les attitudes à l’égard des handicapés dans le secteur agricole
  • Changer les attitudes à l’égard des handicapés dans le secteur agricole

Crédit image: Dieter Telemans / Panos

Lecture rapide

  • Les personnes handicapées sont généralement considérées inaptes aux activités agricoles

  • Mais certains projets balaient ces préjugés, comme celui destiné à la fabrication d’outils agricoles légers pour les personnes en fauteuil roulant

  • Ces projets à faible technicité sont la preuve que les personnes handicapées peuvent devenir autonomes.

Shares
Deux articles récents publiés par SciDev.Net traitaient de deux sujets d’actualité importants relatifs à la fourniture de denrées alimentaires : les pratiques agricoles pour petits exploitants et la nécessité d’accroître le financement de la recherche agricole dans les objectifs de développement pour l’après-2015.

L’agriculture est un secteur capital pour de nombreuses populations pauvres dans le monde en développement.

C’est aussi un domaine où les personnes handicapées souffrent des préjugés les plus graves et de l’exclusion.

Les personnes valides peuvent penser que les activités agricoles sont hors de portée des personnes handicapées.

En effet, celles-ci sont souvent considérées comme inaptes physiquement et mentalement à mener des tâches agricoles.

Les personnes souffrant d’un handicap physique ou visuel sont considérées comme incapables d’apprendre des techniques agricoles, à cause des difficultés de communication.

Et des croyances erronées sur le caractère contagieux du handicap - qui attirerait, par ailleurs, des malédictions - amènent certaines personnes à refuser d’être associés aux personnes handicapées.

Tout ceci interdit  aux personnes handicapées de rejoindre la communauté des membres autonomes et productifs de la société.

“L’agriculture est un secteur essentiel pour de nombreuses personnes vivant dans la pauvreté dans le monde en développement. C’est aussi un domaine où les personnes handicapées sont victimes des préjugés les plus graves et de l’exclusion”

Sue Coe, World Vision

Et pourtant, l’aptitude de ces personnes est incontestable.

Récemment, la revue en ligne New Agriculturalist a publié une excellente édition spéciale sur le handicap et l’agriculture, mettant l’accent sur des exemples répertoriés en Afrique et en Asie de réussite de prise en compte du handicap dans les activités agricoles. [1]

Les exemples recensés sont, entre autres, la participation de femmes souffrant d’un déficit de l’audition dans la culture de potagers réalisée par les associations féminines au Bangladesh et la gestion de petites exploitations de subsistance par des femmes souffrant de déficience visuelle près de leur domicile au Niger.

Les activités d’inclusion les plus importantes dans plusieurs des exemples répertoriés consistaient à introduire des mécanismes d’adaptation à faible technicité permettant aux personnes souffrant de handicaps divers de gérer de petites exploitations.

Par exemple, au Niger, l’organisation caritative CBM International a conçu un seau modifié pour les besoins d’une participante aveugle.

Cette femme a ainsi pu puiser de l’eau d’un puits avec ce seau basculant dans un bassin qui se déverse ensuite dans une canalisation et distribue l’eau dans tout le jardin.

Dans le cadre d’un autre projet mis en œuvre au Kenya, grâce à l’adaptation des outils agricoles pour qu’ils pèsent moins lourd et à l’augmentation de l’espace entre les cultures, les personnes se déplaçant en fauteuils roulants ont pu travailler dans des jardins urbains.

La lutte contre les attitudes locales négatives est un autre élément ayant permis d’accélérer l’intégration des personnes handicapées dans tous ces projets.

Dans un projet mené au Bangladesh, par exemple, où les femmes handicapées faisaient l’objet d’insultes, les voisins ont été sensibilisés au handicap par une fédération d’associations et d’ONG locales.

Celles-ci ont constaté que ces personnes étaient mieux acceptées socialement et la plupart d’entre elles ont été, pour la première fois, appelées par leur nom au sein de leur communauté.

Des femmes handicapées ont même été élues leaders d’associations locales, ce qui confirme une meilleure acceptation de leur condition par la société.

Ces articles d’actualité de SciDev.Net témoignent de certains des grands défis que doit relever la communauté scientifique dans le secteur agricole.

J’exhorte toutes les personnes impliquées dans la recherche de solutions à ces défis à s’assurer que les personnes handicapées sont prises en compte dans les réponses.

Sue Coe a œuvré dans le développement international pendant 25 ans à travers l’Afrique, l’Asie, l’Europe et le Moyen-Orient. Après avoir collaboré avec World Vision, Practical Action (ex- ITDG), VSO et Action on Hearing Loss (ex-RNID), elle est aujourd’hui consultante en développement et en insertion des personnes handicapées. Elle peut être contactée à l’adresse suivante : [email protected]



Références

[1] New Agriculturalist Focus on… Agriculture and disability (New Agriculturalist, 2013) 
Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.